AcquisitionActualitéBusinessEuropeHealthcareInvestissementsObjets connectés

Deux ans après son rachat, Nokia revend Withings à son fondateur

C’est désormais officiel, Nokia Health redevient Withings ! Bien loin de sa forme éclatante d’il y a quelques années, l’ancien fleuron tricolore des objects connectés, transformé en division santé de Nokia qui conçoit des produits santé et bien-être, va revenir à la case départ. En effet, le groupe finlandais a officialisé la cession de Nokia Health à Eric Carreel, qui n’est autre que l’un des fondateurs de Withings. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé, mais n’excéderait pas 30 millions d’euros, bien loin des 170 millions d’euros mis sur la table par Nokia en 2016 pour s’offrir Withings, entreprise pionnière de la santé connectée co-fondée en 2008 avec Cédric Hutchings.

Dans le cadre de cette acquisition, qui a des allures de retour à l’envoyeur, Eric Carreel s’apprête à reprendre les 200 personnes travaillant pour Nokia Health et, surtout, à relancer la marque Withings pour renouer avec sa gloire passée. Supprimer la marque Withings est d’ailleurs l’une des erreurs stratégiques majeures commises par le groupe finlandais qui a conduit à la lente agonie de l’entité Nokia Health.

Le départ de Ramzi Haidamus, le début de la descente aux enfers de Withings 

Alors que Nokia souhaitait se positionner sur le marché de la santé connectée avec Withings, les choses se sont rapidement compliquées pour la pépite française au sein de l’entreprise scandinave. Quelques semaines après la finalisation de l’acquisition, Ramzi Haidamus, alors président de Nokia Technologies, avait claqué la porte du groupe. Or c’était lui qui avait porté ce rachat. Avec son départ, ce sont toutes les ambitions que nourrissait Nokia dans Withings qui se sont envolées, avec le résultat que l’on connaît.

En octobre 2017, le groupe finlandais a officiellement pris conscience de l’échec de son pôle santé connectée en annonçant dans son rapport trimestriel avoir surévalué les actifs de Withings de près de 140 millions d’euros. Le constat, terrible, a mis en lumière la difficulté d’un grand groupe à intégrer une start-up dans son giron avec succès. Pour mettre fin à ce fiasco, Nokia avait déclaré début mai avoir entamé des négociations exclusives pour revendre Nokia Health à Eric Carreel. C’est désormais chose faite.

Maintenant que la page Nokia est définitivement tournée, c’est un immense chantier qui attend le co-fondateur de Withings pour lui redonner ses lettres de noblesse. «Nous sommes encore aux prémices de ce que la santé connectée peut apporter aux individus. Il faut dorénavant explorer des mesures réellement innovantes et des services associés qui permettront de prévenir certaines maladies chroniques. La technologie actuelle nous permet d’imaginer des solutions qui simplifieraient la vie de millions de personnes», a déclaré Eric Carreel.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This