ActualitéBusinessHealthcare

E-santé: Nokia en négociation pour revendre Withings à un de ses fondateurs

C’est officiel, Nokia a publié un communiqué de presse pour annoncer être en « négociations exclusives » afin de revendre Nokia Health (ex-Withings) à son co-fondateur et ancien président, Éric Carreel.

Nokia avait fait l’acquisition de la pépite française Withings, spécialisée dans les objets connectés pour le bien-être et la santé, en 2016 pour 170 millions d’euros. Suite à son rachat, celle-ci avait été absorbée dans sa nouvelle division Digital Health, la branche de Nokia dédiée à la conception de produits santé et bien-être.

Nokia déçue des résultats

La transaction devrait être conclue vers la fin du deuxième trimestre 2018. À l’époque, avec ce rachat, Nokia souhaitait trouver sa place sur le marché de l’e-santé. « En associant les produits primés et les salariés talentueux de Withings à l’expertise et aux innovations mondialement reconnues de Nokia Technologies, nous nous plaçons en tête de la prochaine vague d’innovations en matière de santé numérique », affirmait Ramzi Haidamus, alors président de Nokia Technologies. Mais une note interne révélée par The Verge en février 2018 révélait que l’entreprise finlandaise était déçue des résultats de son activité Digital Health.

Aujourd’hui, dans son communiqué, l’entreprise finlandaise explique que cette vente fait partie « du virage de Nokia » pour devenir une entreprise « business to business » et de « concessions de licences ».

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
E-santé: Nokia en négociation pour revendre Withings à un de ses fondateurs
GameStop annonce le départ de son directeur général, l’action flambe en Bourse
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
Cryptomonnaies: alors que le marché s’envole, le Royaume-Uni travaille sur sa propre monnaie numérique
Starling Bank
La FinTech britannique Starling Bank lève 50 millions de livres auprès de Goldman Sachs
[Webinar] Comment ManoMano utilise l’analyse de produit pour croître et pour fidéliser ses clients
Jeux vidéo: avec « Hadès », le studio indépendant Supergiant séduit joueurs et développeurs