A la uneData RoomRetail & eCommerce

Diduenjoy veut en finir avec les enquêtes de satisfaction qui filent tout droit dans la corbeille

Comment donner envie aux internautes de remplir les interminables questionnaires de satisfaction client que les marques envoient par email ? C’est sur ce casse-tête que se sont penchés deux anciens de Groupon France. « Il faut moins de 10 secondes pour répondre à nos enquêtes de satisfaction. Il n’y a que 4 ou 5 questions fermées, avec un système de smiley », explique à Frenchweb Alexis Garcia, cofondateur de Diduenjoy.

Pour se distinguer des concurrents, l’entreprise affirme rajouter chaque semaine de nouvelles fonctionnalités à partir des retours enregistrés auprès de centaines de sociétés qui utilise sa solution depuis la première version, sortie il y a 18 mois. Par exemple, « quand un client répond à une enquête de satisfaction, les sociétés sont immédiatement alertées et peuvent répondre dans la seconde », précise M. Garcia. Aussi, « on ne facture pas au nombre d’enquêtes, mais au nombre de retours reçus ».

Comptant LaPoste ou même Subway parmi ses clients, Diduenjoy souhaite franchir les 1 million d’enquêtes réalisées d’ici à un an. Plus de détails avec Alexis Garcia, cofondateur de Diduenjoy.

Fondateurs : Alexis Garcia et Louis de Froment

Siège social : Paris

Création : 2014

Marché : satisfaction client

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Diduenjoy veut en finir avec les enquêtes de satisfaction qui filent tout droit dans la corbeille
Marketing: comment trouver des talents pour sa campagne publicitaire?
[Next40] Transformation des entrepôts: comment Exotec mise sur toujours plus de « logiciel »
Vestiaire Collective lève 178 millions d’euros auprès du groupe de luxe Kering et Tiger Global Management
[Next40] E-commerce: comment Akeneo évangélise les marques à « l’expérience produit »
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
Face au Bon Coin, Wallapop lève 157 millions d’euros auprès de Korelya, le fonds de Fleur Pellerin