A la uneEdTechLes levées de fondsLyon

digiSchool lève 14 millions d’euros et attire la famille Mulliez à son capital

digiSchool vient de lever 14 millions d’euros auprès de Creadev, la société d’investissement de la famille Mulliez (à la tête d’Auchan notamment), et de SEPFI, la holding d’investissement de la famille La Villeguerin, et de la BPI. A l’issue de cette opération, Isabelle Weill, ex-associée cofondatrice de CCM Benchmark, et Clément Cezard, directeur développement de Netflix pour l’Europe, rejoingnent l’advisory board de la start-up. En 2013, l’entreprise avait bouclé un tour de table de 3 millions d’euros.

La société, qui édite 13 sites Internet thématiques et une dizaine d’applications mobiles, revendique 300 000 contenus éducatifs et une audience de 8,1 millions de visites en janvier 2016. Mais pour aller plus loin, la start-up crée aussi des salons, comme les «24 heures de l’orientation». Six ont eu lieu en 2015. L’objectif est d’atteindre la centaine d’événements organisés dès 2017.

Une quarantaine de recrutements prévus

Mais au-delà des contenus, digiSchool se veut aussi une entreprise technologique (développement de sites Web, d’applications, de services…). Aujourd’hui, 23 personnes travaillent à la R&D, sur une soixantaine de salariés. C’est d’ailleurs sur cette technologie que compte se reposer la start-up pour se développer à l’international. «Nos premières cibles sont l’Angleterre et l’Espagne», explique Anthony Kuntz, le cofondateur, même si d’autres marchés sont visés à terme.

La société veut également renforcer ses effectifs : actuellement composée d’une soixantaine de salariés, digiSchool prévoit d’atteindre les 100 collaborateurs et de «doubler ses effectifs» d’ici en 2017.

Interview de Anthony Kuntz et Thierry Debarnot, les cofondateurs de digiSchool :

[

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
digiSchool lève 14 millions d’euros et attire la famille Mulliez à son capital
La startup Front lève 59 millions de dollars pour sa messagerie collaborative
RGPD: Fair&Smart lève 2,2 millions d’euros pour faciliter la gestion des données personnelles
LumApps lève 70 millions de dollars pour son intranet collaboratif
Marketing: AppsFlyer boucle une méga-levée de 210 millions de dollars pour conquérir l’Asie
23 millions de dollars pour les robots industriels de la startup américaine Soft Robotics
Tencent et DST Global font main basse sur Qonto, la néobanque à destination des TPE et des travailleurs indépendants
Copy link