ActualitéMedia

[Digital food] Le menu des tendances (2/3)

Après les émissions de télévision dédiées et les magazines spécialisés, la cuisine s’est aujourd’hui emparée du web et de ses outils. Sites, blogs, tutoriels, e-commerce, la nourriture est partout et crée de nouvelles tendances et de nouveaux marchés.

Lors d’un atelier organisé par Frenchweb, Cédric Giorgi, co-fondateur de Cookening, a fait le point sur les dernières tendances de la cuisine sur Internet. FrenchWeb a sélectionné 6 tendances de la cuisine sur internet en 2012, qui tendront à s’intensifier en 2013:

3- Un repas plus que social

Partant du constat que beaucoup de voyageurs et travailleurs se retrouvent souvent seuls à l’heure du déjeuner ou du diner, des entrepreneurs ont eu l’idée de créer des plateformes sociales permettant de rassembler des inconnus autour d’un repas aux quatre coins de la planète.

C’est le cas de COlunching, start-up française créée en 2011 par Frédéric de Bourguet (fondateur de Colocation.frKel-KolocEasyColocSoiree.fr, etc.) et Sonia Zannad, dont l’idée est de réunir autour d’un bon repas des inconnus souhaitant développer leur réseau amical ou professionnel, ou ne voulant tout simplement plus déjeuner ou diner seul.

Après s’être inscrit gratuitement, l’utilisateur choisit sa ville et accède à une liste de déjeuners et diners organisés en majorité par les équipes de COlunching. Il sélectionne le repas de son choix et réserve sa place en payant directement en ligne (pour les restaurants affiliés), et peut ensuite convier d’autres membres de son réseau à l’événement. Une fois au restaurant, l’utilisateur n’a plus rien à payer et COlunching s’occupe de reverser le prix du repas au restaurateur.

Le business model de COlunching repose en majorité sur la publicité et sur une négociation des tarifs avec les restaurants. Aujourd’hui, le site compte une cinquantaine de restaurants affiliés et continue à s’ouvrir progressivement à l’International, permettant à ses inscrits de profiter de la communauté dans une trentaine de pays.

Seul bémol: COlunching ne possède pas d’application mobile, un peu dommage lorsqu’on sait que près de 22M de Français se connectent à l’Internet mobile par un site ou une application chaque mois (environ 40% des individus vivant en France). Ce type d’application pourrait permettre aux utilisateurs de COlunching de se géolocaliser et de découvrir les déjeuners ou diners organisés à proximité, mais également rester constamment en contact avec la communauté de « coluncheurs ».

D’autres startups se sont également lancées sur le marché : GrubWithUs (US), EatWithMe (Boston), AssimbliKooldiner (et bientôt Cookening) surfent eux-aussi sur la tendance, créant de véritables communautés de « coluncheurs » dans le monde entier.

4- Photographiez, partagez et notez ce que vous mangez

On peut aujourd’hui choisir son menu du jour, trouver la recette, faire ses courses et cuisiner grâce à internet. Mais l’expérience ne s’arrête pas là: vous pouvez désormais, sur le même principe que Pinterest, photographier et partager vos photos sur des réseaux entièrement dédiés à la nourriture. On peut ainsi citer le carnet de souvenirs Evernote Food, l’Américain FoodSpotting ou son homologue français FoodReporter.

FoodReporter, fondé début 2011 par 4 jeunes entrepreneurs, est un réseau social qui permet à ses utilisateurs de partager les photos de ce qu’ils mangent, au restaurant ou à domicile.

Si le plat est photographié dans un restaurant, l’application va automatiquement géolocaliser le lieu, y ajouter des informations utiles (adresse, contact, site internet, etc.), y associer les autres photos prises dans ce restaurant et demander à l’utilisateur de noter le plat.

À l’inverse, si la photo est prise chez un particulier, elle n’est pas géolocalisée et sera uniquement partagée au réseau personnel de son utilisateur. Il pourra alors publier sa recette, ses impressions et ses conseils.

Le but ? Obtenir le plus de « miam » et de commentaires possibles de la part de ses amis et du réseau FoodReporter. Les photos sont affichées dans une timeline publique, qui permet de choisir un «bon plan» de restaurant selon sa géolocalisation, ses photos et ses notes. Il est même possible de réserver directement sa table via le système d’affiliation de La Fourchette. Outre cette entraide entre gastronomes, les utilisateurs peuvent également constituer leur propre base de « souvenirs » photos.

Le business model de FoodReporter repose sur des solutions B2B pour les marques agro-alimentaires et pour les restaurateurs qui veulent de la visibilité sur une cible très qualifiée.

FoodReporter se développe à l’étranger, et en particulier aux Etats-Unis. Le réseau parie même sur 500 000 utilisateurs actifs en 2013. Il possède à ce jour un application disponible sur iOS et Android, ainsi qu’une fonctionnalité d’intégration de Food Reporter dans la timeline Facebook de ses utilisateurs.

Dans la même lignée que ces réseaux sociaux du fooding, des startups se lancent sur le créneau des boissons. C’est le cas de SocialGrapes qui permet à ses utilisateurs de partager leurs expériences autour du vin. Photos, prix, notes, commentaires, tout y est pour leur permettre de choisir le bon vin lors de leurs diners. Une tendance qui n’est pas prête de s’essoufler…

Retrouvez l’intégralité du panel de tendances de la cuisine sur Internet de Cédric Giorgi ici.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “[Digital food] Le menu des tendances (2/3)”

  1. Bonjour,

    Je trouve l’article très intéressent et j’en profite donc pour vous parlé du réseau social Cuis-IN, qui est dédié à la cuisine à domicile.

    http:// http://www.mytrendyday.fr/cuis-in

    Sur la cuisine « vraiment » réalisable à domicile, pour cela les membres trouveront sur le réseau des conseils, avis, bon plans à échanger, groupes d’intérêt, vidéo, forums, chat, wiki de la cuisine pour les mots compliquées, etc…L’objectif étant d’être le réseaux dont les membres auront besoin au quotidien.
    MyTrendyDay – IN est un ensemble de réseaux 100¨% féminin et DIY

  2. Intéressant ce retour sur les tendances en matière de cuisine digitale. Nous qui proposons CookPix, une application iOS de livre de recettes personnel orienté photo, nous avons aussi vu se profiler l’aspect social avec la mise en avant du partage et l’importance de la photo des mets préparés et servis.
    Finalement, digitale ou pas, la cuisine reste une affaire de convivialité, de goût et d’esthétisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This