ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsStartupTelecom

Digitim lève 1,5 million d’euros pour gérer les smartphones et les tablettes des entreprises

Digitim continue de déployer ses ailles en France et à l’international. Dans ce cadre, la start-up française, spécialisée dans les services de téléphonie mobile B2B, a bouclé un tour de table de 1,5 million d’euros. L’opération a été réalisée auprès de Generis Capital Partners.

Fondée en décembre 2015 par Thierry Davigny, Digitim se positionne sur le marché des services de mobilité gérés (Managed Mobility Services). Derrière ce terme, se cachent tous les outils et technologies mis à disposition des collaborateurs au sein de leur entreprise pour réaliser leurs missions quotidiennes, aussi bien à leur bureau qu’en déplacement. Cela inclut principalement les terminaux mobiles à usage professionnel, un secteur en plein essor.

90 000 terminaux mobiles à gérer 

Dans ce contexte, la société basée à Courbevoie s’attèle à industrialiser de bout en bout la gestion des flottes mobiles de ses clients (tablettes et smartphones). La société s’occupe ainsi du suivi des terminaux mobiles en temps réel (entretien, remplacement de smartphones, support client…) pour que les collaborateurs puissent bénéficier en permanence de smartphones et tablettes pleinement opérationnels pour accomplir leurs tâches professionnelles. Actuellement, la jeune pousse gère près de 90 000 terminaux mobiles pour le compte de clients, comme SFR, Sephora, Doctolib ou encore Kenzo. La société assure être en mesure de personnaliser et déployer jusqu’à 2 000 terminaux par jour.

Destiné à renforcer l’entreprise, ce tour de table doit permettre à Digitim d’accélérer sa croissance et de poursuivre son développement en France via son réseau de partenaires (HP, Microsoft, Motorola, Samsung, Apple…) mais aussi à l’international dans le cadre de son rôle au sein de GEMA (Global Enterprise Mobility Alliance), la plus grande alliance internationale pour les services de mobilité qu’elle a rejointe début 2018. 

A ce jour, l’entreprise compte une quarantaine de collaborateurs. Après avoir réalisé un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’euros en 2017, Digitim a enregistré l’an passé 4,6 millions d’euros de revenus. «En seulement trois ans, la société a réussi à s’imposer comme l’un des leaders sur le marché de l’EMM grâce à une offre différenciante répondant aux besoins des grands groupes et des administrations dans le cadre de leur stratégie de digitalisation», estime Thibaut de Roux, directeur général de Generis Capital Partners. Sur son segment d’activité, la start-up doit faire face à des acteurs français, comme Adjungo, et internationaux, à l’image d’IBM.

Digitim : les données clés

Fondateur : Thierry Davigny
Création : 2015
Siège social : Courbevoie (Île-de-France)
Activité : services de téléphonie mobile B2B
Financement : 1,5 million d’euros en mai 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Digitim lève 1,5 million d’euros pour gérer les smartphones et les tablettes des entreprises
[Made in Switzerland] La blockchain, secteur en pleine explosion en Suisse
La méthode de la startup Moonshot CVE pour lutter contre l’extrémisme en ligne
CCMSA, Groupe Retif, 1789 : focus sur les offres d’emploi du jour
[Webinar] Comment booster l’utilisation de votre donnée client ? 4 clés indispensables
Les fondateurs d’Internet n’avaient « pas vu venir » les réseaux sociaux
Cryptomonnaie: la levée de fonds de Telegram bloquée par la justice américaine
Copy link