Les Experts

Dis, c’est quoi une bonne stratégie musicale digitale?

C’est quoi être un artiste en 2010? C’est quoi une maison de disques en 2010 ? Une maison de musique ? Une maison de musique enregistrée ? Comment définir et travailler le music marketing dans un environnement en constante évolution ?

Tout d’abord, vous ne pouvez pas vous lancer dans la moindre action marketing, même la plus petite, sans définir au préalable vos objectifs. Je ne vous parle pas d’un business plan sur 5 ans mais juste que vous définissiez les résultats que vous attendez de votre action. Quel est l’objectif derrière votre action ? Améliorer votre présence online ? OK, mais pourquoi? Tournées ? Etre signé ? Vous voulez vendre des disques, du merch, des tickets ? Combien ? Et pourquoi êtes-vous sur Twitter ? Qu’est ce que vous en attendez ? (Mon article sur le sujet)

On assiste en ce moment à une pléthore d’actions dans l’industrie de la musique. Mais au final, pour quel résultat ? Est-ce que le temps passé dessus n’est pas plus important que les résultats finaux de l’action ?

La plupart des gens frustrés par leurs résultats online ont souvent confondu tactiques et stratégie. C’est-à-dire qu’ils ont privilégié les actions avant de définir le pourquoi cette action. Je me répète, mais un objectif FLOU, ça donne une connerie PRECISE (copyright papa@virberg).

Avant de démarrer, rappelez-vous bien quelques petites choses :

Les fans ne veulent pas seulement rentrer en connexion avec votre musique, ils veulent que VOUS rentriez en connexion avec eux

Les 3 étapes de votre développement sont attirer l’attention, rentrer en connexion, et monétiser

La seule manière de concurrencer la gratuité, c’est de rajouter de la valeur à ce que vous faites et enfin Cwf + RtB =$$$ (Connect with Fans + give them a reason to buy = monétisation).

Pourquoi attirer l’attention et se connecter à ses fans ? parce que le plus gros problème de l’industrie du disque actuellement, ce n’est pas le prix, c’est les milliards de contenus existant partout. Plus personne ne sait quoi écouter et où. D’où la nécessité d’être visible et de se créer une communauté pour pouvoir monétiser.

Vous ne pouvez pas forcer les gens à rentrer dans une relation. Vous devez leur prouver, quotidiennement, que ça vaut le coup.

Dîtes-vous bien également que vous ne devez pas faire TOUT ce que je décris. Il faut vous concentrer sur ce qui est important pour vous, au regard de vos objectifs.

« Et la musique alors ? » me direz vous. Bien sûr, la musique est à la base de tout. L’artiste doit pouvoir proposer une musique que quelque part, quelqu’un aura envie d’écouter.

Bon maintenant, passons aux choses sérieuses : qu’allez vous apprendre dans cet article ?

Si vous n’avez pas de site web alors que vous êtes un groupe, vous avez raté votre carrière

Myspace c’est so 2004, mais pourquoi ce n’est pas ridicule de créer sa page

Facebook d’accord, mais pourquoi ?

Connaître ses fans, c’est important, mais quels sont les meilleurs sites d’analyse de données

Pourquoi s’inscrire sur Bandcamp ? Parce que c’est comme s’inscrire sur MySpace mais en mieux.

Sur Youtube, tu n’es peut-être pas Lady Gaga mais apprend comment toi aussi tu peux faire 1 milliard de vues.

Pourquoi l’email et la newsletter restent une arme de séduction massive ?

Twitter, l‘outil dont personne ne se sert mais qui touche tout le monde

Flickr, Wikipedia, Deezer, Spotify…ce n’est pas parce qu’ils ont des noms bizarres que vous ne devez pas vous en servir !

Le seo n’est pas une maladie, c’est même un médicament

Cet article (livre blanc ?) devenait donc un peu trop long et lourd pour le blogger. Donc pour plus d’utilité, j’ai pensé qu’il était plus simple de le laisser en téléchargement (gratuit) sur http://www.slideshare.net/virberg/cest-quoi-une-bonne-stratgie-musicale. En plus, je peux mettre des images comme ça. Et les images, c’est bien.

Sinon, en échange du téléchargement gratuit, j’accepte bien évidemment les donations. En espèce, voire en nature, voire en granola.


Virginie Berger
Music Marketing Machine, Music business analyst, strategist, digital marketer.
Contact me: twitter.com/virberg, mon blog, don’t believe the hype, ou par mail: virberg@gmail.com.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This