ActualitéBusinessMarketing & CommunicationParisStartup du jourTech

Drag’n Survey, ces Français qui veulent challenger Google Forms et SurveyMonkey

Créé par Roman Stec en octobre 2014, Drag'n Survey propose un logiciel en ligne de création de questionnaires professionnels. L'offre est similaire à celle de Google Forms et SurveyMonkey à quelques différences près. Le superviseur a une vue globale sur ce qu'il se passe en temps réel. Par exemple, la direction générale peut avoir accès aux comptes des directions marketing, RH et Commerciale qui elles-mêmes supervisent les comptes de leurs collaborateurs. Plus de détails avec Florian Stec, reponsable du développement.

 

Frenchweb: A quel besoin répond Drag'n Survey ?

florian-stec-dragnsurvey-2016Florian Stec, co-fondateur et responsable du développement: Drag'n Survey est un logiciel accessible sur internet (en mode SaaS) pour créer un questionnaire en ligne, le diffuser et analyser les résultats en temps réel.

Toutes les actions se font en toute autonomie, sans besoin de formation. Nous répondons à un besoin de limitation des coûts (humains et financiers) pour les structures qui souhaitent notamment créer une étude de marché, réaliser une enquête de satisfaction ou encore évaluer une formation.

 

Quelle est votre proposition de valeur?

La supervision de comptes est une des fonctionnalités inédites que nous proposons. Réelle innovation, elle permet de gérer un nombre illimité d’utilisateurs sur un nombre illimité de niveaux hiérarchiques. Par exemple, la direction générale d’un groupe peut superviser les comptes des directions marketing, RH et Commerciale qui elles-mêmes supervisent les comptes de leurs collaborateurs.

Drag’n Survey s’intègre dans l’organisation de tous types de structures pour collecter des données essentielles, les centraliser, les segmenter et les analyser.

Nous allions la puissance d’un CRM à la souplesse d’une solution SaaS.    

Qui sont les utilisateurs de vos Drag'n Survey?

Nous travaillons avec des grands groupes, des TPE, des PME et des associations. Nos utilisateurs recherchent un outil simple d’utilisation, proposant des fonctionnalités puissantes et une équipe à disposition qu’il est possible de joindre facilement.  

Drag’n Survey est utilisé à plusieurs fins: réaliser des enquêtes de satisfaction, faire des études de marché, évaluer des formations, interroger les salariés sur des sujets RH, sur le déploiement d'outils, etc…

florian-stec-dragnsurvey-2016

Quel est votre plan de développement?

Drag’n Survey se nourrit de l’expérience de ses utilisateurs et fonctionne en mode lean startup (la méthode agile appliquée aux startups).
Les besoins référencés sont pris en compte pour les développements futurs et intégrés ensuite à l’application. Chaque fonctionnalité répond à un besoin spécifique et reste simple d’utilisation.

Avec une croissance à trois chiffres sur les deux dernières années, l’entreprise se développe au-delà du marché français et s’attaque au marché anglo-saxon dont nous commençons l’exploration.

Quels sont vos enjeux?

Nous cherchons principalement à humaniser le questionnaire en ligne et établir un véritable dialogue avec les répondants, c’est notre enjeu premier.

Nous travaillons sur des partenariats avec des startups pour qu’elles intègrent des composants de Drag'n Survey sur toutes les parties relatives à la consultation de l'utilisateur. 
Les enquêtes de satisfaction et les moyens d’acquisition des retours client sont en train d’évoluer et sont maintenant complètement intégrés aux applications et objets connectés, nous voulons hisser Drag'n Survey au rang des solutions leader dans ce domaine.

Qui sont vos concurrents?

Le marché du questionnaire en ligne a le vent en poupe et évolue rapidement. 
Google Forms est très présent essentiellement pour les utilisateurs non professionnels, SurveyMonkey fait partie des références en matière de modèle Freemium tandis que TypeForm jouit d’une bonne mise en lumière.

Notre fonctionnement fortement orienté utilisateurs nous distingue de nos concurrents. Drag’n Survey propose des fonctionnalités inédites qui répondent aux besoins spécifiques de ses utilisateurs et garde pour objectif la simplicité d’utilisation.

 

Fondateur : Roman Stec

Siège : Charenton-le-Pont

Date de création : octobre 2014

Capital : 100.000 euros

Lire aussi:

La startup de vendredi dernier: Compta Clémentine veut digitaliser l’expert-comptable

Tags

Myriam Roche

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Drag’n Survey, ces Français qui veulent challenger Google Forms et SurveyMonkey
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link