ActualitéEtudesRetail & eCommerceTech

E-commerce: 7 tendances pour 2015

Les tendances principales pour 2015 vues par Franck Perrier, fondateur et PDG chez Idaos & Digital Academy.

Que ce soit pour les pure players ou les distributeurs traditionnels, les frontières du e-commerce bougent: convergence du online et du offline dans le retail, multiplication des points d’interactions avec le consommateur, émergence des opportunités dans le mobile… sont des tendances lourdes. Quelles évolutions attendre dans pour l’e-commerce en 2015 ? Parmi les 7 tendances principales pour 2015 :

  • L’explosion du digital-store: les nouvelles technologies permettront d’enrichir l’expérience et la relation des clients (qui deviennent ainsi plus autonomes, et, plus exigeants) ;
  • L’ascension du mobile: les internautes ont tendance à effectuer leur achat 2 fois plus vite sur mobile que sur ordinateur. Ceci s’avère d’autant plus vrai en ce qui concerne la cible des 18/24 ans ;
  • Rivalité Pure Players VS Click & Mortars: 9 acheteurs sur 10 ont fait au moins 1 achat sur un site pure player lors des 6 derniers mois, alors que 7 acheteurs sur 10 se sont orientés vers un site click & mortar, indiquant ainsi une certaine préférence pour les sites pure players ;
  • La prédominance de l’expérience client: s’ils rencontrent une excellente expérience client, 89% des cyberacheteurs sont prêts à dépenser davantage.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Paule Vélu

Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire
Bouton retour en haut de la page
E-commerce: 7 tendances pour 2015
Cumul.io lève 3,5 millions d’euros auprès d’Axeleo Capital, LRM et SmartFin
Facebook
États-Unis: après les élections, Facebook reste confronté à la désinformation à grande échelle
Données: comment l’UE veut faire de l’Europe un centre d’innovation rivalisant avec les États-Unis et la Chine
Face à la contrefaçon, Amazon lance son programme IP Accelerator pour les PME européennes
Nicolas Brusson (BlaBlaCar) : « Le covoiturage peut absorber 90% de la demande de gare routière »
Pourquoi Dassault Systèmes met la main sur la startup américaine NuoDB