ActualitéRetail & eCommerce

E-COMMERCE AWARDS: Criteo, Message Business, Neteven, Kiala, Limonetik

Nouveau temps fort sur E-COMMERCE PARIS, la remise des premiers E-COMMERCE AWARDS, organisée par E-BUSINESS EVENTS en partenariat avec REED BUSINESS INFORMATION, s’est tenue hier soir, à l’issue de la deuxième journée du salon. Un jury constitué de professionnels, de journalistes et de blogueurs, présidé par Justin Ziegler, Directeur Technique de PriceMinister, a distingué les meilleures innovations du secteur du e-commerce.

Sur la centaine de dossiers déposés, ont été récompensés :

Technologies et services :
• Meilleure innovation en solution de vente en ligne : NETEVEN (Greg ZEMOR)
• Meilleure innovation logistique pour le e-commerce : KIALA (Philippe DELAÏDE)

Digital Marketing :
• Meilleure innovation e-marketing (Rich Media, « 2.0 », web 3D, widgets, mobile marketing…) : CRITEO (Jean-Baptiste RUDELLE)
• Meilleur programme d’acquisition pour un site marchand : MESSAGE BUSINESS (Vincent FOURNOUT)

Le prix spécial du jury a été remporté par LIMONETIK (Jérôme CONNAC).

A l’issue de la cérémonie, NETEVEN, fournisseur de solutions e-commerce multicanal et lauréat de la Meilleure innovation en solutions de vente en ligne, a remporté le premier E-COMMERCE AWARD D’OR. Cette distinction récompense l’approche novatrice de la jeune société pour la simplification de la gestion du e-commerce.

Bouton retour en haut de la page
E-COMMERCE AWARDS: Criteo, Message Business, Neteven, Kiala, Limonetik
Live shopping: NTWRK lève 50 millions de dollars auprès de Goldman Sachs et du groupe de luxe français Kering
Bitcoin, NFT, salons audio…: Comment Twitter veut attirer les créateurs de contenus?
Pourquoi Taster s’est tourné vers le crowd equity funding après sa levée de 37 millions de dollars
FoodTech: Flink valorisé à 2,1 milliards de dollars après un tour de table mené par DoorDash
E-commerce: DataHawk lève 6 millions d’euros pour accompagner les revendeurs Amazon dans leur activité
Le directeur technologique de Facebook va céder sa place à Andrew Bosworth, spécialiste du metaverse