ActualitéDistribution

[E-commerce] Les 5 annonces majeures de l’été

La start-up Happy Time en liquidation judiciaire, la fin de Pixmania pour les frères Rosenblum, le bilan des soldes… FrenchWeb vous propose de retrouvez les cinq principles informations qui ont marqué le secteur du e-commerce français cet été.

Soldes d’été : un bilan mitigé. D’après les calculs de la Fevad, les ventes en ligne ont connu une croissance de 10% au cours des 4 premières semaines de soldes. Soit un score 2 fois inférieur à celui de l’année précédente. Point positif : les internautes ont dépensé un peu plus de 113 euros en moyenne contre 109 l’an dernier. Parmi les e-commerçants dont l’activité a le plus grimpé : PriceMinister (+66%), Spartoo (+40%) ou encore BrandAlley (+32%).

Pas de happy end pour la start-up HappyTime. Le site web HappyTime, spécialisé dans la vente online de coffrets cadeaux, a été placé en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Paris le 2 août dernier. Aucune reprise d’activité n’a été prévue et près de 70 000 clients pourraient se retrouver lésés, selon les informations de Capital.fr. En effet, plusieurs dizaines de milliers de coffrets déjà payés mais non utilisés seraient encore en circulation. Or, aucune prestation ne peut être désormais réservée puisque le site web de HappyTime est à présent inaccessible. Basée à Paris, la start-up a été fondée en 2008 par Charles Beigbeder.

PPR et Yoox s’allient dans le commerce de luxe online. Annoncé le 18 mai 2012 sur FrenchWeb, le groupe PPR et l’italien Yoox ont officialisé le 3 août dernier la création d’une co-entreprise. Le Français détiendra 51% du capital de cette nouvelle entité. Spécialisé dans le commerce online, Yoox est présent dans plus de 100 pays à travers le monde. Grâce à cet accord, le groupe PPR pourra donc vendre en ligne certaines de ses marques de luxe. Parmi elles : Yves Saint Laurent, Alexander McQueen, Balenciaga, Bottega Veneta et Sergio Rossi. Les boutiques online devraient être opérationnelles dès la fin de l’année 2013.

Dixons seul maître à bord de Pixmania. Le groupe britannique Dixons a récemment annoncé avoir fait l’acquisition des 22% du capital, qu’il ne détenait pas encore, de l’e-commerçant français Pixmania. Pour 10M €, le distributeur anglais devient ainsi l’unique actionnaire de la société. Les fondateurs de Pixmania, Steve et Jean-Emile Rosenblum, ont en effet indiqué, le 10 août dernier, que l’heure était venue pour eux de quitter définitivement leur société. Les deux frères ont donc cédé leurs parts au groupe Dixons, qui détenait depuis 6 ans 77% du capital de l’e-commerçant.

Commander et acheter son BigMac depuis son smartphone. Le géant des fast food McDonald’s a annoncé lundi 20 août avoir signé un accord avec Paypal. L’alliance porte sur la paiement mobile et est actuellement testée dans 30 restaurants à travers la France. Les Français pourront donc passer leur commande depuis leur smartphone et la régler via Paypal. A terme, le spécialiste des paiements en ligne espère équiper ses 30 000 points de vente à travers le monde. La concurrence devient de plus en plus rude sur ce secteur. Le principal rival de Paypal, Square, a également signé cet été un accord majeur avec la chaîne Starbucks.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This