ActualitéData RoomMarketing & Communication

[E-publicité] Les infos à ne pas rater: Omnicom débarque sur Instagram, les avis de consommateurs dans les Google AdWords…

Les infos essentielles de la semaine dans le secteur de la publicité en ligne

instagramInstagram a signé un accord avec Omnicom afin que les marques du publicitaire américain puissent diffuser de la publicité sur la plateforme de partage de photographies retouchées. Les responsables du réseau social ont validé l’information d’un tel partenariat à l’AFP.Le magazine Advertising Age a évoqué un contrat de 100 millions de dollars, non confirmé de sources officiels,

Instagram, qui revendique 150 millions d’utilisateurs actifs chaque mois, dont 60% hors des Etats-Unis, a commencé à diffuser de la publicité depuis le mois de novembre auprès d’un panel sélectif de marques.

publicis-logoLe géant français de la publicité, qui a récemment fusionné avec Omnicom, a acquis l’agence américaine Hawkeye. Spécialisée dans le marketing digital et l’analyse de données, la société regroupe plus de 160 collaborateurs dans six villes nord-américaines, dont Dallas, au Texas, où se trouve son siège social.

Elle intègrera le réseau local du groupe français après avoir été renommée Publicis Hawkeye, même si elle continuera d’exercer ses activités en tant que structure indépendante. « Notre activité est totalement transformée par les nouvelles perspectives qu’offrent les data et la nécessité de maîtriser de nouvelles compétences. Grâce au savoir-faire de Hawkeye, nous allons pouvoir étoffer nos solutions créatives et notre offre de services » explique Gianinno, président de Publicis North America. « Le déferlement des données en provenance des consommateurs crée un vrai changement et un défi pour les marques et les spécialistes du marketing pour rentabiliser leur investissement » ajoute Steve Dapper, président de Hawkeye.

GoogleGoogle lance un nouveau dispositif d’annotation au dessous des publicités. Les avis de consommateurs sur une marque ou une entreprise apparaîtront désormais de concert avec les ad words. Baptisé « consumer ratings annotations« , jusqu’à trois informations apparaîtront parmi le service consommateur, la gestion des réclamations et les réductions. Les données proviennent des études réalisées par la firme via sa plateforme « Google Consumer Surveys ».

« Chaque note est basée sur au moins plusieurs centaines de questionnaires remplis […]. Nous prévoyons d’actualiser régulièrement les données de l’enquête afin de maintenir le courant de notation » explique-t-on.

graph1

twitter-spindleTwitter aurait procédé au recrutement de Baljeet Singh, un ancien de Youtube, en tant que directeur produit selon The Verge qui précise qu’il travaillera à améliorer la qualité et la recherche de vidéos, et à vendre toujours plus de publicités à partir de celles-ci, à l’heure où le réseau social est toujours en recherche de sources de revenus.

Il a donc fait un choix judicieux puisque celui qui a travaillé cinq ans chez Google a notamment lancé les publicités en pré-affichage qu’il est possible de sauter après quelques secondes de diffusions.

En savoir plus : Twitter recrute un ex-YouTube et se renforce dans la vidéo

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[E-publicité] Les infos à ne pas rater: Omnicom débarque sur Instagram, les avis de consommateurs dans les Google AdWords…
Face à la Chine, les États-Unis poursuivent leur révolution technologique militaire
covid
Cyberattaque: la chaîne logistique des vaccins contre le coronavirus prise pour cible, révèle IBM
Covid-19: l’activité du numérique en recul de 4,6% en 2020, prévoit le Syntec
Grab et Gojek sur le point de réaliser la plus grande fusion Tech d’Asie du Sud-Est?
« Les acteurs les plus technologiques sortiront gagnants de la consolidation des services de paiement »
Happydemics
Happydemics lève 3 millions d’euros supplémentaires auprès d’Adelie et Sia Partners