ActualitéRetail & eCommerce

E-relation client: iAdvize lance ses services click-to-chat et click-to-call en Allemagne

iAdvize, la start-up nantaise qui édite un service de e-relation client, s’implante sur le marché allemand avec une version entièrement traduite et une équipe dédiée, deux ans après le lancement de ses produits en Espagne.

Créé en 2010, iAdvize permet aux sites de e-commerce d’intégrer dans leurs pages une solution de relation client en instantané, le « click-to-chat » et « click-to-call » (consulter l’interview de FrenchWeb). La solution permet de conseiller et d’orienter les clients en temps réel, via l’ouverture d’une fenêtre de discussion instantanée ou du déclenchement d’un appel téléphonique. Lauréat de E-commerce Awards Paris 2012 dans la catégorie « relation client », iAdvize répond à la tendance du retour du facteur humain dans les solutions de services clientèle en ligne.

Avec ce lancement, iAdvize espère s’implanter durablement sur le marché du e-commerce allemand qui pourrait avoisiner les 33,5 milliards d’euros cette année. Au travers de collaboration avec notamment Pixmania, Monster, cDiscount, Rueducommerce, Numéricable, Monoprix ou encore PagesJaunes, la start-up revendique déjà prés de 800 clients en Europe, dont selon elle la moitié du Top15 des e-commerçants du continent.

Le site d’iAdvize.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
E-relation client: iAdvize lance ses services click-to-chat et click-to-call en Allemagne
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
Copy link