ActualitéEuropeHealthcare

E-santé: les start-up françaises se rassemblent pour être représentées auprès des pouvoirs publics

Se rassember pour mieux peser. Une cinquantaine de start-up françaises se sont regroupées sous l'association «France eHealthTech» dont l'objectif est de fédérer les acteurs de l'e-santé et du bien-être afin «de promouvoir et de représenter les startups de la e-santé auprès des pouvoirs publics, des élus et l’ensemble de l’écosystème» de santé. L'organisation veut aussi favoriser le partage d'expériences et la coopération entre ses membres.

Withings, Honestica, Doctolib…

59 entreprises ont déjà dit présentes. On retrouve notamment la plateforme de réservation chez les médecins Doctolib, l'application de coaching bien-être Betterise, la société Honestica fondée par Franck Le Ouay (l'un des cofondateurs de Criteo) ou encore la plateforme Pharmanity, qui propose aux internautes de connaître la disponibilité et les prix des médicaments dans les pharmacies à proximité, et de les réserver en ligne. Figure aussi le spécialiste des objets connectés Withings.

graphComment rassembler autant d'acteurs aux modèles économiques différents ? «Nous, startups en e-santé, partageons des problématiques communes. France eHealthTech est un lieu d’échanges qui manquait pour structurer notre filière et exprimer des positions communes», déclare Guillaume Marchand, président de la nouvelle association et fondateur de dmd Santé.

Six commissions

Six commissions ont été créées afin de développer des expertises. Celle dédiée à la «data et données de santé» est présidée par Alexandre Plé, fondateur d'Umanlife, alors que la commission «recherche et développement» est présidée par Ekaterina Besse, la PDG de DreamUp Vision et COO de DreamQuark. Figurent aussi des commissions «économique et industrielle», «communication», «pouvoirs publics» et «attractivité».

Avec 2 ans et 4 mois d'existence en moyenne, les start-up de l'association France eHealthTech affirment représenter 731 emplois. La majorité de ces entreprises (29) ont leur siège basé en Ile-de-France, mais la région Midi-Pyrénées est également fortement représentée avec 10 sociétés.

Crédit photo: Withings
Tags

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
E-santé: les start-up françaises se rassemblent pour être représentées auprès des pouvoirs publics
[Webinar] Summer Camp New Retail: Préparez votre rentrée
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Copy link