AcquisitionActualitéBusinessEuropeInvestissementsMarketing & Communication

Easiware s’offre Dictanova pour mettre la data science au service de la relation client dans toute l’Europe

Easiware ajoute une corde à son arc pour mettre en place une meilleure relation entre les marques et les consommateurs. En effet, l’agence française, qui développe une plateforme de personnalisation de la relation client, a annoncé le rachat de la start-up nantaise Dictanova. Cette dernière a créé un logiciel d’analyse sémantique des avis clients. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées.

Fondée en 2011 par Fabien Poulard, Dictanova s’attèle à détecter les avis postés en ligne par les clients sur les blogs, les forums ou encore les réseaux sociaux pour les transformer en indicateurs clés. Grâce à ses informations, les directions marketing des entreprises peuvent ainsi engager des actions pour améliorer la relation client et ainsi éviter que des consommateurs soient déçus par leurs services. Parmi ses clients, la société compte notamment L’Occitane, L’Oréal et Cdiscount.

Pour Easiware, cette acquisition va faire office de levier pour injecter davantage de data science et d’intelligence artificielle dans sa plateforme permettant aux équipes marketing et service client des marques d’affiner la connaissance de leurs clients pour mieux les engager et les fidéliser. «Fort de l’intégration de la data science et de l’intelligence artificielle à sa solution, Easiware enrichit son offre pour accompagner les marques vers l’hyperpersonnalisation de leur relation client. Selon nous, si les nouvelles technologies (intelligence artificielle, machine learning, deep learning…) sont incontournables à l’ère du big data, nous pensons surtout que le service client du futur sera plus humain ou ne sera pas. Car seul l’humain apporte la confiance et le soin nécessaire aux consommateurs», explique Brendan Natral, co-fondateur et directeur général d’Easiware.

A ce jour, l’entreprise française revendique plus de 400 marques clientes, dont Meetic, Galeries Lafayette, Etam, Engie et Fnac Darty, qu’elle accompagne dans 16 pays différents. Le rachat de Dictanova doit d’ailleurs également servir les ambitions internationales d’Easiware. «Cette opération stratégique nous permet non seulement de consolider notre position en France, mais aussi d’ouvrir la voie à la conquête du marché européen que nous amorçons dès cette année», indique Matthieu Bouteiller, président d’Easiware.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This