ActualitéBusinessEuropeFrenchTechInvestissementsLes levées de fondsMarketing & CommunicationParis

EasyMovie lève 5 millions d’euros pour accélérer son développement aux États-Unis

EasyMovie, la plateforme de création de contenu vidéo dédiée aux entreprises, annonce une levée de 5 millions d’euros réalisée auprès de Ring Capital.

Fondé en 2013 par Nicolas Cazeneuve et Denis Descamps, EasyMovie est basé à Paris mais possède également un bureau à New York depuis 2017. La société propose une application mobile, une plateforme SaaS et une équipe d’experts dédiée pour permettre aux entreprises d’autoproduire leurs contenus vidéo.

350 clients grands comptes

L’entreprise revendique près de 350 clients grands comptes comme Carrefour, PWC, L’Oréal ou encore Axa. Dans la communication digitale notamment, l’image et ainsi la vidéo, occupent une part de plus en plus importante pour pouvoir communiquer efficacement. De son côté, EasyMovie anticipe un usage de plus en plus systématique de ce type de contenu par l’ensemble des collaborateurs: RH/com interne, marketing, formation, commerciaux, pour leur communication interne et externe.

Avec ce tour de table, EasyMovie souhaite accélérer sa croissance aux États-Unis via le renforcement de ses équipes Tech, ouvrir un bureau à San Francisco et accroître ses investissements dans la R&D. L’entreprise compte aujourd’hui un effectif de 90 personnes.

D’autres start-up se sont saisies de l’opportunité que représente le marché du contenu vidéo pour lancer des solutions qui simplifient la création de contenus, à l’instar de Pitchy fondé également en 2013.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
EasyMovie lève 5 millions d’euros pour accélérer son développement aux États-Unis
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link