ActualitéAsieBusinessRetail & eCommerce

eCommerce : les dépenses en ligne des Chinois vont atteindre 2 000 milliards de dollars en 2019

L’eCommerce chinois devrait battre de nouveaux records cette année. En effet, à peine deux ans après avoir franchi la barre des 1 000 milliards de dollars, les dépenses en ligne des Chinois vont doubler en 2019 pour atteindre près de 2 000 milliards de dollars, selon les derniers chiffres d’eMarketer dévoilés par Tech in Asia. En moyenne, cela représente 2 494 dollars dépensés par chacun des 802 millions d’internautes chinois sur les sites e-commerce.

En atteignant de telles hauteurs, l’e-commerce va également constituer un moteur de croissance pour le retail. Et pour cause, les magasins physiques servent dorénavant de tremplin vers l’achat en ligne en proposant une expérience omnicanale et augmentée. Pendant qu’Amazon prévoit d’ouvrir jusqu’à 3 000 magasins sans caisse d’ici 2021, principalement aux États-Unis, les mastodontes chinois innovent également, à l’image d’Alibaba, avec sa chaîne de magasins ultra-connectés Hema, et de JD.com, qui a lancé X-Mart, un concept-store sans caisse ni personnel, et JD Convenience Store, une supérette équipée d’étagères et de caisses intelligentes. Le numéro deux du commerce en ligne en Chine s’est également allié à Intel pour injecter du digital dans le commerce physique au travers de la création d’un laboratoire dédié aux objets connectés et à leur intégration dans les points de vente.

La Chine va devenir le premier marché du retail dans le monde

Conséquence directe de cette approche phygitale, plus d’un tiers des ventes dans le retail en Chine s’effectueront en ligne cette année, ce qui est «de loin le taux le plus élevé au monde» selon les analystes.Apple-converted-space »> 

Crédits : eMarketer – Tech in Asia.

En affolant les compteurs de la sorte, l’Empire du Milieu devrait ainsi devenir en 2019 le premier marché du retail à l’échelle internationale, devant les États-Unis, avec des dépenses de consommation totales s’élevant à 5 600 milliards de dollars, contre 5 500 milliards de dollars outre-Atlantique.Apple-converted-space »> Aux États-Unis, seulement 10% des ventes dans le retail seront effectuées en ligne d’ici la fin de l’année.

Crédits : eMarketer – Tech in Asia.

Alibaba a perdu 16,4% de part du marché en 3 ansApple-converted-space »> 

Une nouvelle fois, le marché chinois sera largement dominé par Alibaba cette année. La firme de Jack Ma représentera ainsi un montant record d’un milliard de dollars parmi les dépenses en ligne réalisées par les Chinois en 2019. Si Alibaba reste encore de très loin le leader du commerce en ligne sur son marché domestique, ce chiffre cache en réalité l’érosion de la domination du géant chinois, avec une part de marché qui est passée de 69,7% à 53,3% au cours des trois dernières années, soit une chute de 16,4% en l’espace de 36 mois. En revanche, JD.com a réussi à défendre avec succès sa position avec une part de marché restée stable, aux alentours des 16%.Apple-converted-space »> 

Ces trois dernières années, la meilleure progression est à mettre au crédit de Pinduoduo, une application proposant des millions de produits en ligne à prix réduit. La jeune pousse, qui dispose de la puissance de frappe de Tencent via l’application WeChat, a réussi à s’octroyer 7% du marché chinois en seulement trois ans d’existence. En 2017, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 15 milliards de dollars, un niveau atteint en cinq ans par Alibaba et une décennie par JD.com, preuve de l’appétit de cette start-up bien partie pour tutoyer des sommets qui étaient jusque-là l’apanage de Jack Ma. Des sommets qui s’éloignent de plus en plus pour Amazon en Chine, avec une part de marché de 0,6% prévue pour cette année, contre 1% en 2016.

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This