ActualitéBusiness

Elon Musk va tester sa connection Internet planétaire en 2016

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Nouvelle étape dans le projet d’Elon Musk* de connecter la planète à Internet grâce à un réseau de 4 000 micro-satellites. Spécialisée dans l’astronautique, son entreprise SpaceX créée en 2002 vient d’obtenir l’autorisation de la part des autorités américaines de tester deux nouveaux types de satellites, selon un document de la Federal Communications Commission repéré par un utilisateur de la plateforme Reddit. Dès 2016, des prototypes pourraient ainsi être mis en orbite. Une étape importante pour une initiative qui pourrait, à terme, venir concurrencer des entreprises de télécommunications américaines dont Comcast et AT&T.

Si le projet réussi, il transformera SpaceX en un fournisseur d’accès à Internet haut débit capable de concurrencer les fournisseurs existants, mais aussi d’adresser des millions de personnes n’ayant pas encore accès au Web. Un projet chiffré à 10 milliards de dollars qui ne devrait pas être opérationnel avant 2020. SpaceX travaille sur un réseau dans lequel la transmission du signal se fera grâce à une technologie optique du type laser et non via des ondes radio comme c’est le cas actuellement. Ce projet a reçu le soutien financier de différents fonds d’investissements et de Google, qui annonçait en janvier avoir investi 1 milliard de dollars dans SpaceX.

Connecter la planète via des satellites, une ambition généralisée

Elon Musk n’est pas le seul entrepreneur californien à avoir pour ambition de créer un réseau mondial de connection à Internet nouvelle génération. Jeff Bezos a fondé la start-up Blue Origin dès 2000, Larry Page a lancé puis étendu le projet Loon et Bill Gates, investisseur par le passé dans le projet Teledesic. Mark Zuckerberg aussi a eu cette ambition de créer des satellites afin de connecter la planète. Mais la firme californienne a mis ce projet de côté selon un article daté du 8 juin publié par le site spécialisé Facebook-Dumps-Secret-Plan-to-Build-Satellite » target= »_blank »>The Information. La cause de cet abandon serait le coût d’un tel projet, estimé dans ce cas à 500 millions de dollars. Sans oublier le projet OneWeb, commun à Qualcomm et Virgin.

La création d’un réseau Internet pas le seul projet de la société SpaceX. Elle construit déjà des vaisseaux privés de transport de personnes vers la station spatiale internationale. Dans ce cadre, elle a par exemple remporté au mois de septembre une partie d’un contrat de 6,8 milliards de dollars avec la Nasa, aux côtés de Boeing.

* Elon Musk a également fondé le service de paiement en ligne PayPal en 1998 et l’entreprise d’automobile Tesla Motors en 2003.

Bouton retour en haut de la page
Elon Musk va tester sa connection Internet planétaire en 2016
[Reportage] Coliving : dans les coulisses de La Casa
Zendesk Forum Paris : L’art de réinventer la relation client
Collect, la nouvelle startup BtoB d’Alex Delivet pour vous aider dans la gestion de documents
Comment Rosaly veut démocratiser l’acompte sur salaire en France
[Silicon Carne] AgTech : le futur de la food
[Série F] Contentsquare lève 600 millions de dollars et double sa valorisation à 5,6 milliards

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media