ActualitéFinTechLes levées de fonds

La FinTech Tyro lève 68 millions d’euros et veut mettre les banques au défi

Le montant

Tyro, une entreprise australienne spécialisée dans les paiements, vient de lever 100 millions de dollars australiens (environ 68 millions d'euros) auprès du fonds Tiger Global, de TDM Asset Management et de l'investisseur Mike Cannon-Brookes. Il s'agit de la plus importante levée de fonds réalisée par la société.

Le concept

Fondé en 2003, Tyro commercialise actuellement des terminaux de paiement pour les points de vente physiques. L'entreprise revendique aujourd'hui plus de 14 000 sociétés utilisant ses produits et gérer 8 milliards de dollars de transactions chaque année.

Mais, en août, la société a obtenu une licence bancaire lui permettant de recevoir des dépôts d'argent, mais aussi d'en avancer à ses clients professionnels. Avec ce nouvel investissement, Tyro entend donc développer de nouveaux services. D'ailleurs, Tyro a également ouvert un FinTech Hub pour se rapprocher des entreprises innovantes dans les secteurs bancaires et financiers.

«Tyro vient avec 2,1 millions de petites et moyennes entreprises en Australie, avec des entreprises des secteurs du logiciel et des FinTech pour construire un nouvel écosystème qui disrupte les banques établies en offrant de meilleurs produits et expériences», déclare Jost Stollmann, le PDG.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, Tyro prévoit de monter à 450 le nombre de ses ingénieurs dans les trois prochaines années. La société, qui compte 121 employés, revendique un chiffre d'affaires de 72,4 millions de dollars australiens cette année, en hausse de 38%.  

PDG : Jost Stollmann

Création : 2003

Secteur : FinTech

Financement : 100 millions de dollars australiens levés (novembre 2015)

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
La FinTech Tyro lève 68 millions d’euros et veut mettre les banques au défi
Voyage: les résultats trimestriels d’Expedia frappés de plein fouet par la pandémie
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Copy link