ActualitéCom

Teads et Secret Media engagent le bras de fer contre les adblockers

Face à la vague des logiciels d'ad blocking, Teads a décidé de ne plus faire cavalier seul. Le spécialiste français de la vidéo publicitaire vient de signer un partenariat avec Secret Media dont la finalité est de lutter contre les logiciels d'ad blocking.

Vidéos publicitaires insérées dans les articles

Lancée en 2014 par Frédéric Montagnon, l'un des cofondateurs d'Overblog, Secret Media développe une technologie qui permet aux éditeurs d'afficher des publicités aux internautes, même lorsque ces derniers utilisent des logiciels d'ad blocking. Pour cela, la solution rend «impossible» l'identification de la publicité par le logiciel.

La technologie de Secret Media sera déployée sur les vidéos publicitaires de Teads, qui sont insérées directement dans les articles de presse ou les contenus éditoriaux, qu'ils soient lus depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. «Nous avons échangé avec Eyeo (l'éditeur d'AdBlock Plus, ndlr), qui a admis que nos formats de publicité vidéo natifs offrent une bien meilleure expérience aux utilisateurs que les publicités pré-roll, mais leurs consignes n’autorisent pas la moindre publicité vidéo. Leur vision d’Internet est obsolète, car les médias ont absolument besoin des revenus apportés par la publicité vidéo», déclare Pierre Chappaz, le président de Teads (en photo de cet article).

Le Monde, L'Express, le Washington Post parmi les clients

L'enjeu est important pour Teads qui compte parmi ses clients de nombreux éditeurs de presse confrontés aux logiciels de blocage de publicité, affectant leurs revenus. En France, Le Monde, TF1, NextradioTV, Radio France, L’Express, Slate, ou encore aufeminin.com utilisent Teads. Tout comme The Guardian ou encore le Washington Post à l'international.

Avec le déploiement de Secret Media sur ses offres, Teads espère un accroissement des inventaires publicitaires sur son réseau. «La croissance de l’inventaire pourrait aller jusqu’à 60 % dans les pays où le blocage des publicités est très répandu, notamment l’Allemagne (pays d’Eyeo)», assure-t-elle.

Des formats publicitaires intrusifs ?

Selon une étude d'Adobe et de PageFair parue cet été, le nombre d'utilisateurs de logiciels de blocage de publicité aurait atteint les 198 millions d’utilisateurs actifs mensuels en juin 2015, contre 121 millions en janvier 2014. Un chiffre en forte croissance donc.

Autant d'utilisateurs qui installent ces logiciels pour lutter contre le «pistage» de l'industrie publicitaire ou encore les formats jugés comme trop intrusifs de certaines annonces. «Les formats de Teads font partie de ceux qui sont les plus valorisés par les annonceurs, tout en étant respectueux du choix de l’utilisateur. (…) Nous sommes convaincus qu’en favorisant les publicités vidéo skippables et en laissant tomber les bannières et autres impressions non visibles, nous allons répondre à la demande des utilisateurs qui sont inondés de publicités intrusives», assure Frédéric Montagnon.

Revoir l'interview de Frédéric Montagnon, fondateur de Secret Media, en novembre 2014 sur Frenchweb :

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This