A la uneEuropeHealthcareParis

Santech numérise les organismes de santé avec ses services connectés

Les acteurs de la santé doivent développer de nouveaux services numériques pour leurs clients. C'est sur ce marché que se positionne Santech, un éditeur de logiciel qui développe des portails ou des applications mobiles pour ce secteur. Il peut s'agir par exemple d'assistant santé pour accompagner les utilisateurs au quotidien ou encore de solutions pour accompagner les personnes souffrant de maladies chroniques.

Dans tous les cas, Santech a adopté un modèle B-to-B-to-C, c'est-à-dire qu'elle développe des applications pour des organismes prescripteurs qui se chargeront ensuite de les proposer à leurs clients. «Nous avons une démarche grand public, mais nous passons par ceux qui financent la santé», explique à Frenchweb Christophe Lorieux, le cofondateur de l'entreprise. Parmi ceux-ci, on retrouve notamment des assureurs, des mutuelles, des laboratoires pharmaceutiques, ou encore des promoteurs exploitants de résidences de services.

Santech leur commercialise ses logiciels sous forme de licences d'exploitation, auxquelles elle ajoute des coûts de paramétrage des logiciels. Avec ce modèle, l'entreprise, qui a réalisé 250 000 euros de chiffre d'affaires l'an passé, prévoit de franchir les 850 000 euros sur l'exercice 2015. Comptant une vingtaine de collaborateurs, Santech planifie une dizaine de recrutements dans les prochains mois. Plus de détails avec Christophe Lorieux, le cofondateur de Santech.

Fondateur : Christophe Lorieux, Denis Bastiment, Pierre-Yves Simonot

Date de création : 2012

Siège social : Paris

Effectif : 20 collaborateurs

Chiffre d'affaires : 850 000 euros prévus sur l'exercice 2015

Participez au Frenchweb Day eSanté, le jeudi 17 décembre 2015

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Santech numérise les organismes de santé avec ses services connectés
Picnic lève 600 millions d’euros pour prendre le marché de la livraison à contrepied
RH : Skello lève 40 millions d’euros pour prendre son envol en Europe
Anonymisation des données: 1,5 million d’euros pour la startup nantaise Octopize
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite
Né de la fusion entre Whoog et medGo, Hublo lève 22 millions d’euros
Carrefour entre au capital de la startup française Cajoo à l’occasion de sa levée de 40 millions de dollars