ActualitéEurope

[En bref] OVH va investir 40 millions de dollars dans un campus, Poplidays lève 3 millions d’euros…

[tabs]

[tab title= »OVH investit 40 millions d’euros dans un nouveau campus »]

OVH, le premier hébergeur en Europe, et le numéro 3 au monde, va ouvrir un nouveau campus à Roubaix, où l’entreprise est basée et dispose de cinq centres de données. Celui-ci hébergera notamment un incubateur pour start-up et une structure de formation (la OVH Academy).

A terme, le campus a vocation a accueillir plus de 1 500 personnes fortement qualifiées. Pour y parvenir, l’entreprise française a annoncé qu’elle allait mettre 40 millions d’euros sur la table.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Poplidays lève 3 millions d’euros »]

Poplidays, un site créé par des agents immobiliers du Pays basque, vient de lever 3 millions d’euros auprès de Crédit Agricole PG Développement, la société de capital-risque Aquitaine Création Investissement et Herrikoa. Ces fonds seront alloués au développement technique, commercial et marketing de la plate-forme.

Le site recense aujourd’hui plus de 20 000 biens, appartements ou villas, situés en France, Espagne, au Portugal et en Italie.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »10-vins tente le crowdfunding sur Proximea »]

10-vins est une start-up nantaise qui commercialise en ligne des flacons de vin d’une contenance de 10 millilitres, soit la contenance d’un verre. Elle vient de lancer une campagne de financement participatif sur Proximea avec pour objectif d’atteindre les 800 000 euros collectés. La société avait déjà levé 500 000 euros début juin 2014 ainsi que 40 000 euros via Ulule en décembre dernier.

>> Lire aussi: [FrenchWeb Tour Nantes] 10-vins : « un vin au verre, à la bonne température et en 30 secondes »

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »YouTube étudie la possibilité d’une offre payante »]

Alors que Dailymotion vient d’entrer en négociation exclusive avec Vivendi en vue de son rachat, YouTube a confirmé réfléchir à une formule d’abonnement payant. Celle-ci permettrait d’accéder à des vidéos, notamment celles de Partner program, sans aucune publicité.

Pour inciter les créateurs de contenus premium à se manifester, YouTube pourrait leur reverser jusqu’à 55% des abonnements, selon The Verge qui pense également savoir que ces derniers seraient facturés aux alentours des 10 dollars par mois.

Cette information ne manque pas de relancer les rumeurs sur un service de vidéo à la demande à l’instar de Netflix ou de HBO qui a récemment lancé son site de VàD outre-Atlantique.

[/tab]

[/tabs]

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This