ActualitéAsieBusinessRetail & eCommerce

En Chine, Tencent et Baidu s’allient à Wanda pour peser face à Alibaba

L’union fait la force. En Chine, Tencent et Baidu viennent de s’unir à Wanda pour aller marcher sur les plates-bandes du géant de l’e-commerce Alibaba. Les trois sociétés viennent d’annoncer la création d’une joint-venture (coentreprise) pesant l’équivalent de 814 millions de dollars. Wanda détiendra 70% des parts, tandis que Baidu et Tencent en contrôleront 15% chacun, affirme TechCrunch.

Cette alliance a pour but de leur permettre de peser davantage sur le marché de l’e-commerce chinois, le plus important au monde à l’échelle d’un pays. D’ailleurs selon une étude d’iResearch, les ventes au détail en ligne en Chine vont croître de 45,8% à 2,76 trillions de yuans (environ 44,71 trillions de dollars) en 2014. Grâce à cette joint-venture, « Wanda va devenir la plus grande plate-forme d’e-commerce O2O (drive-to-store, ndlr) au monde » s’est enthousiasmé vendredi le PDG de la coentreprise, Dong Ce, rapporte le Financial Times.

Monétiser l’audience de WeChat

La solution de paiement en ligne TenPay pourrait par exemple être développée pour concurrencer Alipay – celle d’Alibaba, l’une des plus utilisées du moment en Chine. Celle de Weixin pourrait également être davantage promue. Pour Tencent, qui cherche à monétiser son audience sur WeChat (396 millions de membres), le développement des achats en ligne est de prime importance.

Tencent et son rival Alibaba s’affrontent sans relâche pour dominer le marché, et appliquent pour cela une stratégie de croissance externe. Tencent a par exemple officialisé une prise de participation de 28% dans l’éditeur de jeux sud-coréen CJ Games pour un montant de 500 millions de dollars au mois de mars. Alibaba a pris le contrôle du navigateur pour mobile UCWeb au début du mois de juin. Un peu plus tôt, au mois de mars, Tencent avait annoncé s’être rapproché du deuxième plus gros e-commerçant chinois, JD.com. De son côté, Alibaba vise une introduction en Bourse aux alentours du 16 septembre 2014.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. La Chine abaisse ses taux d’intérêts pour relancer son économie… Dur à croire mais la réalité! Facile et voyez en inscrivant « la chine économie » et vous verrez les nouvelles en cherchant sur internet Elles ne sont même pas bonnes il y a quelques heures

    http://www.ins-globalconsulting.fr/

Bouton retour en haut de la page
En Chine, Tencent et Baidu s’allient à Wanda pour peser face à Alibaba
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition