ActualitéMarketing & CommunicationRetail & eCommerceTech

En investissant dans Weezevent, vente-privee veut trouver la parade à Eventbrite

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Vente-privee écoulait déjà des places de concert, mais cette fois-ci, la firme de Jacques-Antoine Granjon se renforce dans le divertissement en investissant dans Weezevent, une solution de billetterie en ligne pour les organisateurs. La part prise au capital et le montant de la transaction n’ont pas été communiqués. Le site d’e-commerce avait déjà racheté le Théâtre de la Michodière, mettant ainsi la main sur son activité de coproduction d’événements.

Se développer à l’international

« Cette entité vient compléter notre activité dans le secteur du divertissement en proposant aux exploitants de salles et aux producteurs d’événements de tout genre, un écosystème billetterie complet leur permettant d’organiser, de promouvoir et de distribuer leurs produits » explique Thomas Kouck, directeur général de vente-privee entertainment.

En ligne de mire pour cette start-up de Dijon: l’internationalisation en jouant sur l’assise de vente-privee dans le monde (23 millions de membres en Europe et 2 100 collaborateurs dans 8 pays européens). Weezevent compte aussi ouvrir de nouveaux bureaux à l’étranger cette année alors qu’elle est déjà présente à Paris, Dijon et Montréal.

« Avec vente-privee, nous choisissons un partenaire qui garantit à Weezevent la pérennité de son ADN et qui permettra de poursuivre nos objectifs : offrir le système de billetterie le plus innovant au meilleur prix et se développer à l’international, tout en participant à un projet global ambitieux » soulignent Pierre-Henri Deballon et Sébastien Tonglet, les cofondateurs.

11 millions de billets vendus

Lancée en 2008, Weezevent revendique plus de 11 millions de billets écoulés sur sa plate-forme (salons, concerts, festivals, manifestations sportives…), pour 40 000 organisateurs. Son modèle économique repose sur le prélèvement d’une commission de 2,5% TTC du prix du billet.

La bataille est cependant rude sur ce marché puisque d’autres acteurs se positionnent également sur le même segment dont le géant américain Eventbrite, arrivé en France en 2012. Tiger Global et Sequoia Capital font partie des actionnaires.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Bouton retour en haut de la page
En investissant dans Weezevent, vente-privee veut trouver la parade à Eventbrite
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[Série A] Cybersécurité : a16z mise sur l’AssurTech Stoïk pour son second investissement en France
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media