ActualitéData Room

Les entreprises du classement Fortune 100 et les médias sociaux

La nouvelle étude Burson-Marsteller analyse, pour la deuxième année consécutive, la présence des grandes entreprises internationales sur les medias sociaux (Twitter, Facebook, YouTube, blogs d’entreprises ou autres réseaux spécialisés).

84% d’entre elles sont donc sur au moins un média social en 2011 (79% en 2010). Si 25% des sociétés utilisent les quatre réseaux sociaux contre 20% l’année précédente, les sociétés européennes sont encore en retrait avec 15% seulement sur l’ensemble.

Avec 78% de présence, le réseau numéro 1 est Twitter (+18% sur un an) devant Facebook (61%), YouTube (57%) et les blogs (36%). Twitter est avant tout plébiscité par les européens (83%).

Le phénomène notable est que Les utilisateurs de Twitter parlent davantage des entreprises : 80% d’entre elles sont mentionnées par les utilisateurs de Twitter en 2011 contre seulement 42% l’an dernier.

Une nette augmentation à mettre en rapport avec l’engagement de plus en plus marqué de ces entreprises puisque 67 % d’entre elles utilisent désormais la fonction «@».

Concernant Facebook, 74 % des entreprises autorisent les utilisateurs abonnés à leur page « fan » à écrire des messages sur leur mur et plus de la moitié (57 %) répondent aux messages et commentaires.

Enfin, seules 2 entreprises françaises sur les 11 du classement Fortune 100 affichent leurs médias sociaux sur leur site institutionnel.

2 commentaires

Bouton retour en haut de la page
Les entreprises du classement Fortune 100 et les médias sociaux
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde