Retail & eCommerce

Entretien avec Philippe Rodriguez, fondateur et président de MixCommerce

Mixcommerce offre à travers différents types d’accords de partenariat à la performance, trois expertises , dans le but de réaliser le développement du commerce électronique des marques et des enseignes:

Plateforme technologique de eCommerce
Opérations: eLogistique/eMerchandising
eMarketing

Philippe Rodriguez son fondateur et président nous en parle plus en détail

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Savez-vous s’il est-il plus avantageux pour une marque de se lancer toute seule sur Internet ou de passer par Mix Commerce ?

  2. J’aurais tendance à dire que c’est plus avantageux de le faire par Mixcommerce :-)
    Mais la question mérite une étude plus précise pour bien décortiquer tous les avantages d’une solution externalisée: Investissement, Partage de marge, Image, Croissance, Risques.
    Une fois que l’on a une vue sur tous les enjeux de la marques à toutes ces sujets, alors on peut voir comment la délégation par Mixcommerce peut apporter de la valeur.
    Pour beaucoup de nos marques la réalité est assez simple aujourd’hui : elles réduisent leurs investissements, partagent leur marge avec un partenaire spécialisé qui leur permet d’assurer une croissance rentable.

Bouton retour en haut de la page
Entretien avec Philippe Rodriguez, fondateur et président de MixCommerce
Marketing: comment trouver des talents pour sa campagne publicitaire?
[Next40] Transformation des entrepôts: comment Exotec mise sur toujours plus de « logiciel »
Vestiaire Collective lève 178 millions d’euros auprès du groupe de luxe Kering et Tiger Global Management
[Next40] E-commerce: comment Akeneo évangélise les marques à « l’expérience produit »
[Made in océan Indien] Covid-19: comment les marketplaces se sont multipliées sur l’île Maurice
Face au Bon Coin, Wallapop lève 157 millions d’euros auprès de Korelya, le fonds de Fleur Pellerin