ActualitéData Room

[Entretien exclu] Ashley Madison, le géant mondial de l’extraconjugual, se lance en France

Créé en 2002 à Toronto, Ashley Madison est le poids lourd international de la rencontre extraconjugale avec pas mois de 16 M de membres dans le monde dont près de 10 aux Etats-Unis. Le site, déjà présent dans la majorité des pays d’Europe de l’Ouest était étonnement absent du marché français jusqu’à ce jour. C’est chose faite, depuis ce matin, sous la baseline : « La vie est courte, tentez l’aventure ! ».

A l’origine de ce succès : Noel Biderman, ex-avocat et manager de sportifs, habitué selon la légende à cacher les frasques sexuelles de ses poulains, devenu une  vraie personnalité médiatique en Amérique du Nord. Il manie la communication d’Ashley Madison avec un goût  sûr pour la provocation et l’opportunisme. Dans chaque pays, et notamment en ce moment aux Etas-Unis, il s’empare des campagnes électorales pour  des détournements qui font toujours leur petit effet médiatique. Le lancement français est d’ailleurs marqué par le refus de tous les afficheurs de diffuser la campagne ci-dessus qui est finalement déclinée sous forme de baches géantes à Paris.

Ashley Madison, c’est en 2012 un CA de 90 M$ et 125 employés dans le monde. Même si le site doit en partie son succès à sa manière de séduire les femmes (1/3 des inscrits) et de les faire s’y comporter en toute liberté, ce sont toujours les hommes qui achètent des packs crédits pour accéder à un certain nombre de contacts. Un modèle éprouvé sur tous les grands sites de rencontres. Ici, les contacts aboutissent souvent à des rencontres physiques, et plus si affinité mais le site propose également une version anonyme de contact en ligne sans échange de mail ou de numéro de téléphone. Une application mobile permet, grâce à la géolocalisation, de savoir qui est connecté dans un rayon proche.

Entretien exclusif, en duplex de ses bureaux de Toronto, avec Noel Biderman, CEO de Avid Life Media / Ashley Madison.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

10 thoughts on “[Entretien exclu] Ashley Madison, le géant mondial de l’extraconjugual, se lance en France”

  1. Thématique bien polémique comme on les aime et oh combien rentable. Quand la communication est maniée avec finesse, ça fait mouche. Ils sont forts. Baisse de part de marché à prévoir pour Gleeden.

  2. Tester hier deux minutes,
    le site est une pure arnaque : de faux profils nous visites, nous envois des messages mais bien sur pour répondre il nous faut du « crédit » et direct on passe à la caisse ( tres cher )
    on dirait adultfriendfinder.
    Il n’y a que des robots.

    Bref à eviter,
    ca ne marchera jamais en france.

  3. Ce genre de tactique publicitaire pas cher est typique de Ashley Madison. Le fait est que la France a déjà l’adultère ces sites datant opérant avec succès (Gleeden, Undercover Lovers) et contrairement à Ashley Madison, ces sites ont de vraies femmes sur eux plutôt que les faux profils féminins on trouvera sur Ashley Madison.

  4. Arnaque et arnaque…. vulgaire, faux profils, limite malsain… j’aurais honte de lancer un tel site… quand je vois le patron qui parle il a la même image que son site… j’imagine pas les personnes qui représentent le site pour lui…

  5. ah oui.. on ne voit que Helene Antier dans leur communication… pourtant il y a Anne-Claire M qui représente Ashley Madison en France, la classe mesdames! :)

  6. Forts tu disais? Je trouve leur campagne nulle, has been, vulgaire et le site cest un attrape cons car rempli d’animatrices …. Meetic, gleeden, adopt ok mais ce site, fuyez!

  7. Je nai jamais vu un site aussi mal foutu que celui ci…. Et aussi mal frequente… J’ai ete infidele a Gleeden et je le regrette, j’y retourne aussitot!

  8. Je suis inscrite sur les 2 et franchement je ne vois pas la différence à part l’ergonomie. Autant multiplier ses chances (alors enfin je dis ça mais moi je paie pas je suis une femme!).

  9. tu dois parler de Anne-Claire M. ? elle se cache toujours mais Ashley Madison ça lui va bien je trouve…parait qu’elle est restée 1 mois et hop dehors….!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This