ActualitéBusinessRetail & eCommerceTech

[Entretien exclu] La start-up française Dashlane lève 5 millions de dollars à New-York

A l’origine de Dashlane, créée il y a 18 mois, un certain Bernard Liautaud (ex CEO de Business Objects). La start-up française, installée à la fois à Paris pour la R&D et à New-York pour le marketing développe une solution globale sur la « friction ».

Partant du constat évident que nous passons notre temps à remplir des champs d’information (identifiant, mots de passe, adresse, coordonnées bancaires…) et que la pratique est extrêmement fastidieuse sur les mobiles et autres tablettes tactiles, Dashlane va lancer en bêta privée d’ici à la fin de l’année un service de filling automatique et sécurisé. Son CEO , Emmanuel Shalit, rappelle à l’envie que dans le e-commerce, 65% des transactions sont stoppées entre la validation du panier et celle du paiement. « Un check-out absurde qui fait qu’internet est plus compliqué que le monde physique ».

Dashlane vient d’annoncer une levée de 5 M$, soit 3.7 M€ auprès de deux fonds new-yorkais, Rho Ventures et FirstMark Capital ainsi que Bernard Liautaud. L’ objectif est clair: doubler les équipes (12 personnes aujourd’hui) dans les 12 mois pour renforcer les pôles R&D et marketing.

Entretien exclu avec Emmanuel Shalit, CEO de Dashlane.

Bouton retour en haut de la page
[Entretien exclu] La start-up française Dashlane lève 5 millions de dollars à New-York
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Qairn la startup qui veut simplifier le marketing dans les secteurs réglementés