ActualitéStartup

Envie de monter votre start-up dans la musique ? Participez au Midemlab !

Envie d’entreprendre, de monter sa start-up ? Et, passionné de musique ? Participez au midemlab !

Le Midemlab est une compétition internationale consacrée aux startups et aux développeurs d’applications proposant des solutions digitales innovantes pour l’industrie musicale.

Les éditions précédentes du midemlab ont assis la compétition comme une réelle plateforme de lancement pour beaucoup de startups renommées tel que SoundCloud, The Echo Nest, Songkick, Next Big Sound, Root Music, Jammbox, Kickstarter…


Cette année, midemlab étend son champ d’actions aux acteurs qui ne s’adressent pas d’ordinaire au monde de la musique. Si vous êtes un acteur tech, que vous avez créé une solution innovante, posez votre candidature parmi l’une des catégories suivantes :

  • Découverte musicale, recommandation et création
  • Marketing et fidélisation des nouveaux consommateurs (réseaux sociaux, mesures d’audience, géolocalisation…)
  • Vente directe au consommateur et monétisation des contenus (e-commerce, crowdsourcing, merchandising, billetterie…)

La date limite de candidature approche : le  4 Novembre 2011, pour postuler, cliquez ici !

Cette troisième édition du midemlab aura lieu au midem, du 28 au 31 janvier 2012 à Cannes (France). Le midem est la plateforme qui développe les nouvelles interactions entre les professionnels de l’industrie musicale, les technologies, les artistes et les marques.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Envie de monter votre start-up dans la musique ? Participez au Midemlab !
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link