ActualitéLes levées de fondsRetail & eCommerce

Epicerie en ligne : le Singapourien RedMart lève 23 millions de dollars

L’épicerie en ligne RedMart vient de lever 23 millions de dollars auprès de Garena et Eduardo Saverin, l’un des cofondateurs de Facebook, ses deux investisseurs historiques, et de Visionnaire Ventures et SoftBank Ventures. Cette nouvelle opération porte à 27 millions de dollars les montants totaux levés par l’e-commerçant singapourien.

La société souhaite utiliser les fonds pour développer ses lignes de produits, en particulier les produits frais, et donc renforcer ses capacités opérationnelles en conséquence pour poursuivre sa croissance. « L’épicerie en ligne constitue une énorme opportunité inexploitée en Asie du Sud, et nous croyons que RedMart est idéalement positionnée pour capitaliser sur la tendance inéluctable de l’achat de produits d’épicerie en ligne » explique Keith Nilsson, de Visionnaire Ventures.

Fondée en mars 2011 par Roger Egan, Vikram Rupani, et Rajesh Lingappa, RedMart est une épicerie en ligne où les internautes peuvent commander en ligne ou sur mobile, et être livrés à leur domicile 7 jours sur 7, dans un créneau indiqué. La société avait déjà levé 5,4 millions de dollars en janvier dernier.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Epicerie en ligne : le Singapourien RedMart lève 23 millions de dollars
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Robots logistiques: pourquoi Scallog se lance aux Etats-Unis