ActualitéBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Epsor lève 1,3 million d’euros pour démocratiser l’épargne salariale dans les PME

Le montant

La FinTech française Epsor, spécialisée dans l’épargne salariale, a bouclé un premier tour de table de 1,3 million d’euros auprès de Partech. Des business angels, professionnels du secteur, ont également participé à l’opération.Apple-converted-space »> 

Le marché

Lancée l’an passé par Julien Niquet et Benjamin Pedrini, tous deux passés par la Société Générale, avec le soutien de Julien Murgey, qui a rejoint l’aventure fin 2017, Epsor développe un service permettant aux PME de bénéficier d’une épargne salariale adaptée à leur situation (accords d’intéressement standards ou sur-mesure, plans d’épargne, abonnement…). La solution de la FinTech s’occupe de la gestion des démarches administratives et propose aux salariés un accompagnement via un conseil en ligne personnalisé pour expliquer l’intérêt d’utiliser ou non son PEE (Plan d’épargne entreprise) et réaliser ses choix d’investissement.Apple-converted-space »> 

Avec son offre en ligne, lancée en juillet en partenariat avec Société Générale Securities Services, Epsor veut simplifier le dispositif de l’épargne salariale, qui est encore mal connu des dirigeants et incompris des collaborateurs. «Alors que le tissu productif français est très majoritairement composé de TPE et de PME (99%), seulement 20% d’entre elles proposent à leurs salariés l’accès à au moins un dispositif d’épargne salariale, contre 93% des entreprises de plus de 1 000 salariés», analyse la jeune pousse.Apple-converted-space »> 

Cette dernière devrait en plus profiter d’un cadre législatif favorable à son développement. «Les dispositions qui viennent d’être votées dans le cadre de la loi Pacte vont fortement dynamiser le marché de l’épargne salariale et de l’épargne retraite dans les années à venir», note ainsi Alison Imbert, directrice d’investissement chez Partech.

Les objectifs de la Start-upApple-converted-space »> 

Ce financement doit permettre à Epsor d’accélérer son développement commercial et de lancer de nouveaux services à destination des entreprises et des épargnants. «Cette levée de fonds nous donne les moyens d’accélérer notre développement et de devenir l’alternative incontournable aux offres traditionnelles pour les PME en matière d’épargne salariale et d’épargne retraite», explique Julien Niquet, co-fondateur et CEO d’Epsor.

Epsor : les données clés

Fondateurs : Julien Niquet et Benjamin Pedrini
Création : 2017
Siège social : Paris
Activité : épargne salariale en ligne
Financement : 1,3 million d’euros en novembre 2018

Bouton retour en haut de la page
Epsor lève 1,3 million d’euros pour démocratiser l’épargne salariale dans les PME
NSO (Pegasus) ou l’émergence d’une industrie privée de l’arme informatique
Lumibird
Défense: le spécialiste breton des technologies laser Lumibird rachète la part d’Areva dans Cilas
uber
Californie: après la « Proposition 22 », des chauffeurs Uber se sentent moins indépendants que jamais
En misant 1 milliard de dollars sur les influenceurs, Facebook peut-il être à nouveau cool?
DNVB : la mécanique de Cowboy pour rouler toujours plus vite
google
Alphabet, la maison-mère de Google, lance une filiale dédiée aux logiciels pour la robotique