A la uneActualitéArts et CultureRetail & eCommerce

Eric Walter va retrouver son siège au sein de la Hadopi

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Licencié en août dernier pour «insuffisance professionnelle», Eric Walter, le secrétaire général de la Hadopi (Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection de la création sur Internet) va finalement reprendre son poste. D’après les informations de NextInpact, le tribunal a évoqué «une erreur d’appréciation». A l’origine du limogeage du dirigeant, de vives tensions avec les autres cadres de l’Autorité.

Dans les faits, l’affaire portée en justice oppose Mireille Imbert-Quaretta, la présidente de la commission de protection des droits, face à Eric Walter, dont la gouvernance avait été dénoncée. Au sein de la Hadopi, le secrétaire général menait d’abord une politique de réduction des coûts, dans un contexte de baisse des subventions. Autre source de conflits, les prises de position d’Eric Walter qui ne prenait pas entièrement fait et cause pour les ayants droit, pointant l’absence d’offres légales alternatives pour les internautes. Le «camp» de Mireille Imbert-Quaretta défend, lui, une vision protectrice des auteurs et de leurs revenus.

De 15 000 à 6 000 euros par mois

En plus de sa réintégration, la défense d’Eric Walter a aussi plaidé la baisse subite des revenus du haut fonctionnaire, passant de 14 969 euros bruts mensuels à 6 000 euros au titre de ses allocations de retour à l’emploi. Financièrement, le secrétaire général ne serait plus en mesure d’assurer ses traites. Le limogeage d’Eric Walter est temporairement suspendu et le secrétaire général doit retrouver son poste dans un mois, avant de clarifier la situation.

En août, Pauline Blassel avait été nommée pour prendre la place d’Eric Walter au poste de Secrétaire générale à compter de septembre 2015. Avant d’occuper son poste à la Hadopi, Eric Walter a fait sa carrière en tant que chargé de mission au cabinet de Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Culture, puis chargé de mission sur la société de l’information au cabinet de Nicolas Sarkozy en 2006. Il est entré entré à la Hadopi en tant que secrétaire général en mars 2010.

Bouton retour en haut de la page
Eric Walter va retrouver son siège au sein de la Hadopi
Le député MoDem Jean-Noël Barrot nommé ministre délégué au Numérique
Pixmania, la nouvelle aventure entrepreneuriale de Steve et Jean-Emile Rosenblum
Web3 : Comment The Sandbox a attiré plus de 300 marques dans son métavers
[Nominations] Capgemini, Teads, Linxo… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media