ActualitéBusinessStartup

[Eté 2012] Toutes les levées de fonds du web français

Pradeo, WikiPixel, Nomalys ou encore Qualead, Videodesk et Azendoo… Au total 25 levées de fonds ont été bouclées au cours de cet été. FrenchWeb vous propose ici un tableau récapitulatif des principales opérations. 

Depuis le 21 juin dernier, le montant des fonds levés dans le web français a atteint près de 18,3M €. Parmi les tours de tables les plus importants de cette période estivale, on retrouve notamment le spécialiste de la santé en ligne, Santessima, avec une levée de 3M €. En juillet dernier, l’acteur majeur de la vente de vin en ligne, le groupe 1885, a, pour sa part, finalisé une nouvelle augmentation de capital de 4,5M €. On citera également le site marchand, Mesmateriaux.com et son récent tour de table de 1,25M €.

Société, montant levé, investisseurs, domaine d’activité… Le document ci-dessous vous permet de rechercher et de classer les informations selon vos critères de sélection.

[table id =6 /]

 

Si vous souhaitez nous informer d’un investissement dans votre entreprise, contactez-nous à : redaction@frenchweb.fr

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

3 commentaires

  1. Dans le fond (cette période d’incertitude généralisée) n’a aucun effet négatif sur les levées de fonds qui permettent aux pépites en devenir d’entrée en croissance…

    C’est vraiment réjouissant que de s’apercevoir que l’économie numérique est un puissant facteur d’espoir dans la continuité !

  2. Précisions: Multeegaming a reçu un financement via WiSEED pour 0.1 M€ en plus de la prise de participation de 3T…

Bouton retour en haut de la page
[Eté 2012] Toutes les levées de fonds du web français
Bourse: comment choisir son broker pour investir depuis son smartphone
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler