ActualitéAmérique du nordAsieEuropeHealthcareSemaine de l'emploi

[ETI innovantes] Septodont a faim de conquêtes

Tout au long de la Semaine de l’Emploi dans le Numérique, Frenchweb vous propose une série d’interviews d’ETI innovantes, situées en région, peu connues, et qui sont créatrices d’emplois. 

 

Fondée en 1932, Septodont est une ETI du Val-de-Marne (94) qui conçoit des produits et dispositifs médicaux pour les chirurgiens-dentistes. En 2014, le groupe a présenté un chiffre d’affaires annuel consolidé de 200 millions d’euros. Elle livre ses produits dans 150 pays.

FrenchWeb: Quand votre entreprise a-t-elle créé et quel est son niveau de développement aujourd’hui?

Photo Olivier Schiller-2Oliver Schiller, président de Septodont: Septodont a été créé en 1932 par Nestor Schiller, mon grand-père. Mon père (Henri Schiller) a développé l’entreprise depuis les années 60. Il est maintenant président du Conseil de Surveillance et je suis président du directoire.

Le groupe est aujourd’hui leader mondial de la pharmacie dentaire et dispose d’unités de production en France, aux Etats-Unis, au Canada, au Brésil et en Inde  ainsi que des centres de Recherche & Développement en France, aux Etats-Unis et au Canada. Il fabrique près de 500 millions de cartouches d’anesthésiques par an.

Nous sommes fortement implantés à Saint-Maur-des-Fossés dans le Val de Marne. Le département nous soutient, notamment à travers l’Agence de Développement du Val de Marne. Sur notre site de Saint-Maur, nous finalisons la construction d’une nouvelle unité de production d’injectables pour un montant de 25 millions d’euros.

Quel a été votre stratégie d’internationalisation?

Au départ, nous avons investi à partir de nos sites en France et au fur et à mesure de notre croissance et de nos gains de parts de marché, nous avons acquis des usines ou construit nos propres centres de production de façon à nous rapprocher de nos clients. Aujourd’hui, notre production hors métropole est plus importante que notre production en France. Ceci dit, parallèlement à nos investissements à l’étranger, nous continuons à investir en France. Ainsi en 2014, nous avons mis en place une nouvelle ligne de production au Canada, acquis une usine au Brésil et agrandi notre centre de production de Saint-Maur-des-Fossés.

Comment votre ETI prend-t-elle le virage de la transformation digitale?  Avez-vous créé des emplois pour accompagner cette transformation?

Notre marketing est de plus en plus digital. Différents supports permettent à nos clients finaux, les chirurgiens-dentistes, de disposer en ligne de toutes les informations nécessaires à l’utilisation de nos produits. Et nous mettons en ligne à la disposition de nos distributeurs l’ensemble des outils de promotion de nos produits. Ils peuvent ainsi les télécharger et les adapter à leurs besoins locaux.

Des pages Facebook dans un certain nombre de pays nous permettent de communiquer sur les actions caritatives que nous soutenons.

Combien d’emplois avez-vous créé et comptez-vous recruter?

L’effectif du groupe est aujourd’hui de 1 300 personnes, soit une hausse de 130 personnes depuis 5 ans. Pour faire face à l’augmentation de nos activités, nous recrutons en permanence des collaborateurs à tous les niveaux dans l’entreprise et à toutes les fonctions.

Quels sont vos objectifs pour 2016 ?

Nos objectifs sont d’une part de continuer notre politique de diversification dans le domaine dentaire hors du sujet du Pain Control (gestion de la douleur), d’autre part poursuivre notre croissance sur les pays émergeants et enfin nous développer dans le médical hors dentaire en nous appuyant sur nos compétences clefs.

Crédits photos: Septodont, Thierry Bouet

SENFW

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This