ActualitéTech

[Etude] 30% des Français prêts à utiliser leur mobile pour régler leurs achats ?

Le cabinet KPMG vient de publier sa cinquième enquête mondiale portée sur les tendances de consommation en matière de nouvelles technologies. Baptisée  « Global Consumers & Convergence : the Converged Lifestyle », l’étude propose notamment un focus sur l’essor des smartphones et des tablettes et de leurs impacts dans de multiples domaines.

L’enquête nous apprend ainsi que, dans le monde, 66 % des personnes interrogées souhaiteraient désormais pouvoir utiliser leur téléphone portable comme porte-monnaie électronique. 52 % indiquent également avoir utilisé des services de m-banking au cours des six derniers mois, contre 19 % en 2008.

En France, cette évolution reste toutefois moins prononcée. En effet, 52 % des Français ignorent encore si leur établissement financier propose des services de paiement sur mobile, contre une moyenne mondiale de 38 %. Malgré ces chiffres, le nomadisme numérique poursuit tout de même sa progression dans l’Hexagone. En effet, 30 % des Français se déclareraient prêts à utiliser leur mobile pour régler leurs achats.

L’étude souligne également l’impact de l’essor des smartphones et des tablettes sur les autres médias. Ainsi, dans le monde, 51 % des sondés préfèrent regarder les programmes TV et les films en ligne sur leur ordinateur et 24 % sur leur mobile ou smartphone. Les Français s’inscrivent également dans cette tendance mondiale, puisque 25 % d’entre eux regardent la télévision sur leur ordinateur et 11 % sur leur smartphone.

Autre secteur concerné par la mobilité : les achats instore. Selon l’enquête, plus de 38 % des utilisateurs (23 % en France) déclarent utiliser leur smartphone en magasin pour accéder à des offres promotionnelles en ligne, et 20 % (15 % en France) l’utiliseraient pour scanner des codes QR.

Outre la mobilité, le cabinet KPMG s’est également penché sur la question des données personnelles. Fait étonnant :  les consommateurs tolèreraient de plus en plus l’exploitation de leurs données personnelles, offrant de nouvelles opportunités à l’ensemble des acteurs économiques. Ainsi, 62 % des sondés, toutes régions confondues, accepteraient de communiquer des informations personnelles si cela leur permettaient de recevoir des communications ciblées et personnalisées. Néanmoins, la France fait figure d’exception : 45 % des Français sont encore hostiles à l’envoi de messages publicitaires sur leur mobile ou leur ordinateur…

L’étude a été réalisée auprès d’un panel de plus de 9600 personnes équipées de smartphones/mobiles, tablettes et ordinateurs, situées dans 31 pays à travers le monde. 

Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This