ActualitéTech

[Etude] Facebook, mobile, vidéo : Comment les ados communiquent-ils aujourd’hui ?

L’Observatoire ConsumerLab du Groupe Ericsson a mené une étude aux Etats-Unis – entre Juin et Novembre dernier – sur les comportements des adolescents liés à l’usage des terminaux mobiles. L’étude a interrogé près de 2 000 personnes, parmi un échantillon représentatif de 20 millions d’adolescents âgés de 13 à 17 ans. Ce qu’il faut en retenir :

  • L’usage courant des textos et de Facebook a modifié la dynamique des rencontres. En moyenne, les ados américains ont en moyenne 265 amis sur le réseau social. Le passage du statut Facebook de « célibataire » à « en couple » est désormais perçu par les autres comme une déclaration officielle.
  • Lorsqu’une rencontre en tête à tête n’est pas possible, les adolescents ont recours aux textos. Les appels vocaux sont perçus par les ados comme étant plus adaptés aux adultes. 53% des interrogés affirment que la durée des appels ne dépasse pas 4 minutes.
  • Le taux de possession de smartphones et de mobiles classiques est le même chez les jeunes de 17 ans, tandis que le désir de posséder un smartphone est beaucoup plus fort chez les ados de 13 ans lorsqu’ils n’en n’ont pas déjà un.
  • La vidéo est un usage majeur chez les ados, qui sont 83% à utiliser le video-chat au moins 1 fois/semaine, et après l’école.

Ann-Charlotte Kornblad, consultante senior du ConsumerLab d’Ericsson : « En grandissant, les adolescents se mettent à employer les mêmes outils de communication que les adultes. Bien sûr, ils continuent d’utiliser « leurs » outils: textos, Facebook et le chat vidéo, mais ils comprennent peu à peu la nécessité d’utiliser également l’e-mail ou la voix ».

Lire l’étude complète.

Bouton retour en haut de la page
[Etude] Facebook, mobile, vidéo : Comment les ados communiquent-ils aujourd’hui ?
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya
[Build Up] Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé