Data RoomTech

[Etude InMobi] Les chiffres clefs du m-commerce

La régie publicitaire mobile InMobi vient de publier les résultats d’une étude sur le m-commerce. L’enquête révèle que plus de 12M de Français auraient déjà procédé à des achats via leur mobile.

On apprend également que:

  • Les produits les plus achetés depuis les mobiles sont les biens culturels, à 49%.
  • Viennent ensuite les appareils électroniques à 19%, puis des produits de mode à 11%.
  • Attribuant une note de 3,9/5, les adeptes du m-commerce semblent plutôt satisfaits de leurs expériences d’achats.
  • Toutefois, cette expérience varierait selon la plateforme utilisée. L’experience la plus appréciée s’effectuerait sur Android, avec 94% « d’excellentes expériences ».
  • La caractéristique la plus recherchée lors de l’achat serait la simplicité d’utilisation à 45%, après le prix à 34%.
  • Les achats sur mobile s’effectueraient majoritairement depuis les sites mobiles et non via les applications mobiles.
  • Enfin, la publicité sur mobile serait la bienvenue, 70% du panel interrogé déclarent y trouver des avantages.
Cette enquête a été réalisée via un formulaire de 14 questions envoyé sur les téléphones mobiles entre février et mars 2011. En France 570 personnes ont été sondées. Pour rappel, la régie publicitaire InMobi a procédé à une levée de fonds de 200M $ le 16 septembre dernier auprès de Softbank. Lancé début 2010 aux Etats-Unis et en Europe le réseau de publicités mobiles d’InMobi compte plus 310M d’utilisateurs répartis dans 165 pays et gère près de 40 milliards de publicités par mois.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Etude InMobi] Les chiffres clefs du m-commerce
IA: Kili Technology lève 7 millions de dollars auprès de Serena et e.ventures
Portée par sa « stratégie de diversification », Apple devient la marque la plus valorisée au monde
YouStock lève 2,3 millions d’euros auprès de First Risk Capital et Bpifrance
Twitter lance Birdwatch pour que ses utilisateurs luttent eux-mêmes contre la désinformation
IA: l’Europe toujours à la traîne face aux États-Unis et à la Chine
Le maire de Miami tente de séduire les entreprises Tech de la Silicon Valley