ActualitéBusiness

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

La tablette d’Amazon à 199 $, Samsung paiera Microsoft pour chaque produit Android, Google cherche les innovateurs en Egypte, dévoiler les conflits d’intérêts sur Twitter, Spotify fait baisser le piratage de la musique en Suède

Fire, la tablette d’Amazon

« A 199 $ la nouvelle tablette Kindle Fire à écran couleur coûte moins de la moitié du prix d’un iPad Apple » à 499 $ constate le New York Times. Amazon a annoncé quatre produits, dont trois liseuses électronique Kindle à partir de 79 $, et surtout cette Kindle Fire qui sera disponible à partir du 15 novembre, uniquement aux USA : plus petite que l’iPad avec un écran 7 pouces (contre 9,7 pour l’iPad), un accès WiFi mais pas 3G, pas de micro, pas de caméra et 8 Go de stockage.

Elle pèse 413 grammes, et fonctionne sous Android 2.3. Sans, peut-être menacer directement l’iPad, la Kindle Fire est une dangereuse et directe rivale de la Nook Color, la liseuse de Barnes & Nobles (249 $) le seul grand réseau de librairies aux USA (après la faillite de Boders). Fortune estime qu’Amazon perd 50$ par Kindle Fire pour augmenter ses ventes de contenu en ligne.


Microsoft taxe Samsung

Android n’est plus gratuit : après HTC, c’est Microsoft qui annonce un accord avec Samsung qui lui versera des royalties pour chaque produit utilisant Android. Une mauvaise nouvelle pour Google constate le Wall Street Journal : Samsung est le numéro 2 mondial des téléphones mobiles derrière Nokia. Microsoft souhaite maintenant que Motorola (racheté par Google) passe lui aussi à la caisse, Google n’apprécie pas du tout et le fait savoir dans un communiqué qui souligne que Microsoft n’ayant pas percé sur le marché des mobiles pratique l’extorsion. On note que par ailleurs, Samsung et Intel annoncent soutenir Tizen, un nouvel operating system pour mobile basé sur Linux.


Google et les jeunes pousses égyptiennes

Un autobus Google va circuler dans les 10 gouvernorats d’Egypte, à partir de cette semaine, pour tenter de trouver des jeunes innovateurs qui ont des idées de start-up, dans les universités et ailleurs. Ceci fait suite à un accord passé avec le gouvernement égyptien en 2009. Google travaille aussi avec Sawari Wentures, un venture capitalist et Innoventures Moyen Orient. Parmi une sélection de 200 candidats, 50 travailleront sur un business model avec une équipe de tuteurs.  C’est Science Age Society, une organisation non gouvernementale qui suit le projet pour éviter que Google ne soit accusé de conflit d’intérêt. Le projet finaliste recevra 1,2 million de livres égyptiennes (200 000 $) selon Al Bawaba.


Mr Disclosure dévoile les investisseurs

Un dénommé Andy Cheung vient d’ouvrir un compte Twitter appelé MrDisclosure où il signale qu’une personne a investi dans une société dont elle parle sans signaler ce conflit d’intérêt comme il l’explique dans un billet de son Tumblr. Cheung a réagi après la polémique provoquée par Ashton Kutcher qui fait la Une du n° de septembre du magazine Details dans lequel il recommande une série de startups, sous le titre « Les Nouveaux Titans du High Tech » sans mentionner alors qu’il a investi dans trois des quatre sociétés présentées. Une histoire révélée à la fin d’un article du New York Times le 17 août dernier.


Spotify aide les éditeurs de musique

Quand il s’est lancé en Suède en 2008, le slogan de Spotify était « une alternative au piratage de la musique », une étude de Musik Sverige, l’industrie de la musique suédoise, signalée par Torrent Freak, semble confirmer trois ans plus tard cette proposition : le nombre de personnes, âgées de 15 à 74 ans, qui écoutent de la musique de manière illégale a baissé de 25 % dans ce pays depuis 2009, et de 9% pour la seule année 2010. Le nombre d’utilisateurs de Spotify a dépassé celui des pirates moins de trois mois après son ouverture.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This