Retail & eCommerce

[Etude] Quand le C to C s’invite dans le secteur du luxe

Instant Luxe, site spécialisé dans l’achat-vente de produits de luxe, vient de publier une étude sur les usages des amateurs de ce marché d’occasion sur internet. Les chiffres montrent que cette pratique tend peu à peu à entrer dans les moeurs.

En effet:

  • 80% des acheteurs n’hésiteraient plus à faire part de leurs achats auprès de leurs proches.
  • 70% des vendeurs communiqueraient quant à eux sur leurs reventes avec leur entourage.
  • Pour 80% des sondés, la certification de l’authenticité du produits constitue un élément clef dans l’acte d’achat.
  • Internet apparaît comme le premier vecteur de revente des produits de luxe. En effet, 73% des interrogés déclarent avoir eu recours à un site généraliste ou spécialisé pour vendre ce type d’article.
  • 62% reconnaissent également avoir vendu un article de luxe pour en racheter un neuf.
  • 87% des répondants sont principalement intéressés par la maroquinerie et 40% le sont par la joaillerie.

L’enquête a été réalisée sur un panel de plus de 1000 personnes, membres de la communauté d’Instant Luxe.

Bouton retour en haut de la page
[Etude] Quand le C to C s’invite dans le secteur du luxe
[Serie E] BackMarket détrone Qonto de sa place de startup la mieux valorisée de la FrenchTech
[Serie C] 250 millions de plus pour la 24eme licorne française Ankorstore
Comment les marques traditionnelles peuvent-elles offrir une expérience client comparable à celle d’Amazon?
Quick commerce: à la découverte des «dark stores» de Cajoo
[Made in océan Indien] E-commerce: l’économie circulaire sera-t-elle la nouvelle norme?
Buy now, pay later: le concurrent de Paidy (PayPal) fait une entrée mouvementée à la Bourse de Tokyo