ActualitéDistributionTech

[Etudes] Géolocalisation, cyber-shoppeuses et prévisions de ventes en ligne

Les Français friands de géolocalisation ?, 68% des femmes attendent un service de livraison plus intégré à l’expérience d’achat, Prévisions : les ventes en ligne pourraient atteindre 66,7 milliards € en 2015… Retour en détails sur 3 études.

Les Français friands de géolocalisation ?

Selon les derniers résultats de l’étude Mobile Life publiée par TNS Sofres, les services de géolocalisation ont le vent en poupe. En effet, au niveau mondial, 60 % de ceux qui n’utilisent pas encore ces services souhaiteraient y avoir désormais recours. Un chiffre qui atteint 64% pour le cas français, pays dans lequel 31% des mobinautes utilisent déjà ces services, contre 19% à l’échelle mondiale.

En France, les services de géolocalisation sont principalement sollicités pour localiser des restaurants ou des lieux de sortie (30%), ou des points d’intérêt à proximité (29%). 20% l’utilisent aussi pour trouver des horaires de transports publics. Une utilisation qui diffère par exemple des pays d’Amérique Latine où les services de ce type sont principalement utilisés pour trouver des amis à proximité. En effet, 39 % des habitants de cette zone expliquent que c’est une des raisons principales pour lesquelles ils partagent leur localisation.

Si les Français se montrent particulièrement enclins aux services de géolocalisation, l’étude souligne en revanche que les membres de réseaux sociaux sont encore très peu (7% contre 13% au niveau mondial) à partager leur check-in via des plateformes comme Foursquare ou Facebook Places.

Autre contraste, malgré un net engouement pour ces services, seuls 8% des Français déclarent trouver la publicité mobile intéressante dans la mesure où elle leur propose une offre utilisable à proximité, contre 21% au niveau global.


68% des femmes attendent un service de livraison plus intégré à l’expérience d’achat

Selon le dernier observatoire eBay-Terrafemina.com, 68% des femmes attendent un service de livraison plus intégré à l’expérience d’achat. L’étude montre en effet que les frais et les délais de livraison peuvent facilement conduire à l’abandon du panier. Les attentes des femmes en la matière sont donc triples : Connaître les frais de livraison sans avoir à remplir de formulaire, une livraison plus rapide et à moindre coût ou encore la possibilité de pouvoir retourner la commande plus facilement.

L’Observatoire eBay-Terrafemina.com sur les nouveaux usages du e-commerce est basé sur un sondage CSA et deux groupes d’étude qualitatifs réalisés par l’institut Treize Article-Weblab


Prévisions : les ventes en ligne pourraient atteindre 66,7 milliards € en 2015

Selon une étude menée par Xerfi-Precepta, publiée en avant première sur le site ecommerce.mag, les ventes en ligne en France pourraient connaître une croissance annuelle de 15% entre 2012 et 2015. Le commerce online pèserait alors 66,7 milliards €.

Le cabinet apporte toutefois quelques nuances à ces bonnes perpectives, en rappelant que la croissance annuelle attendue devrait être inférieure à celle constatée en 2011 (22%) et en soulignant que la population de cyber-acheteurs pourrait atteindre son potentiel maximum d’ici 2016-2017. Les enjeux de la fidélisation seront alors plus que jamais de mise.

Par ailleurs, l’étude pointe du doigt une concentration du e-commerce observé sur le marché français. En effet, sur les 100 000 marchands recensés en France, seule une quarantaine d’opérateurs serait à l’origine d’un quart du CA du secteur. Xerfi-Precepta note également que « les pure players dominent l’e-commerce français là où les acteurs de la distribution physique occupent la première place au Royaume-Uni  »


Tags
atelier-platform

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This