A la uneLes levées de fondsStartupTech

[EXCLU] Creads lève 4 millions d’euros pour accélérer à l’international

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • L'an passé, la société a lancé Creads Partners en Saas pour répondre aux besoins quotidiens des entreprises.
     
  • Creads revendique 50 000 créatifs freelances et 4 000 clients dans plus de 40 pays. 
     
  • L’entreprise ambitionne de devenir le leader européen sur le marché du design à la demande.

 

Le montant

La société Creads, spécialisée dans la création graphique en ligne, a bouclé un tour de table de 4 millions d’euros auprès de Hi Inov 1 et SNCF Digital Ventures, gérés par Hinov. Les investisseurs historiques, les fonds gérés par CM-CIC Capital Privé, ont également participé à cette opération. 

Le marché

Fondée en 2008 par Ronan Pelloux et Julien Mechin, Creads a développé une plateforme permettant d'aider les entreprises à accéder à une communauté de designers. A ce jour, la plateforme, disponible en cinq langues, revendique 50 000 créatifs freelances et 4 000 clients, parmi lesquels SNCF, La Poste, Club Med, France Télévisions, Deloitte ou encore Drivy, dans plus de 40 pays. 

L’an passé, l’entreprise française s’est engagée sur le marché du design à la demande en lançant la solution SaaS Creads Partners. Cette dernière a été conçue pour répondre aux besoins quotidiens des entreprises. Depuis le lancement de Creads Partners, plus de 3 000 projets (infographies, bannières Web, newsletters, slides PowerPoint…) ont été commandés sur la plateforme, selon la société. «Aujourd’hui, les besoins en termes de créativité dans une entreprise ont explosé. Ils ont été multipliés par dix en quelques années», note Ronan Pelloux, co-fondateur de Creads.

Les objectifs de la Start-up

Avec ce nouvel investissement, Creads entend accélérer le développement de sa solution Creads Partners à l’international. L’entreprise ambitionne ainsi de devenir le leader européen sur le marché du design à la demande.

Fondateurs : Ronan Pelloux et Julien Mechin

Lancement : 2008

Siège social : Paris 

Activité : création graphique en ligne 

Financement : 4 millions d'euros en janvier 2017

3 commentaires

  1. C’est vrai que vous avez pas eu l’idée car Wilogo a sponsorisé le 4L Trophy de votre école de commerce et vous avez pompé à 250% Wilogo. Et le pire c’est de démontrer votre problématique de départ qui est pompé sur l’interview de Wilogo de 2006, désolant de voir autant d’aplomb dans le mensonge quand on pompe tout de A à Z. Et pour la création de nom c’est pareil, Winame, pompé de A à Z. En gros vous auriez pu débuter par : « Ben en fait on a eu l’idée en école de commerce, Wilogo a sponsorisé notre 4L Trophy, on s’est dit c’est cool, alors on a tout pompé de A à Z, et aujourd’hui, heureusement qu’adobe a fermé Wilgoo comme ça on récupère 100% du marché, c’est génial ». Pitoyable… Et oui c’est signé de l’un des co-fondateurs de Wilogo, je cherche pas à commenter en anonyme…

  2. Le plus drôle c’était de gagner le prix de l’innovation de je ne sais plus quoi en ayant copié un site de A à Z. Ça serait bien que les journalistes vérifient un peu ce qu’ils publient des fois. Vu au rythme ou ils craquent les millions en tout cas j’aimerais pas y investir mon argent ^^

Bouton retour en haut de la page
[EXCLU] Creads lève 4 millions d’euros pour accélérer à l’international
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
[Série A] Staffing : Whoz lève 25 millions d’euros auprès de PSG Equity
HR Path lève 225 millions d’euros, dont la moitié en fonds propres
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media