Business

[Exclu] Levée de fonds de 3 millions d’euros pour Up&Net

Fondée en 2005 par Florent Guibert et Stéphane Wallart, Up&Net vient de finaliser une levée de fonds de 3 millions d’euros auprès de CM-CIC Capital Privé et CapDécisif Management, investisseur historique dans la société.

Up&Net a développé la 1ere plateforme de paiement dématérialisé en marque blanche permettant de faire accepter tout type de moyens de paiement sur des centaines de sites e-commerce.

Cette levée de fonds va permettre d’industrialiser cette plateforme, de consolider les équipes techniques et commerciales et de développer de nouveaux produits monétiques en marque blanche en s’appuyant sur une technologie inédite.

Pour Alexandre Micouleau, Directeur de Participations de CM-CIC Capital Privé « Up&Net intervient sur un marché en pleine explosion sur laquelle elle apparait comme idéalement positionnée. La solution technologique proposée, la qualité du management et la traction commerciale dont bénéficie cette jeune société nous ont rapidement convaincu de les accompagner ».

«cette nouvelle levée de fonds apporte à Up&Net les ressources adaptée pour qu’elle accélère sa croissance dans le domaine foisonnant des nouveaux moyens de paiement» complète Jérôme Snollaerts, Président du Directoire de CapDécisif Management

Cette levée de fonds a été coordonnée par le Cabinet Conseil Multeam, les Cabinets d’Avocats Dechert LLP et UGGC & Associés.

Tags

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.
[Exclu] Levée de fonds de 3 millions d’euros pour Up&Net
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link