ActualitéBusinessStartup

Exclusif. Storific finalise une levée de 150 k€ auprès de Kima Ventures

Storific, l’application gratuite qui permet de prendre les commandes annonce sa première levée auprès de Kima Ventures, le fonds d’investissement de Jérémie Berrebi et Xavier Niel.

En anglais uniquement, elle permet de lancer une commande, sans attendre le serveur, dans un restaurant, une discothèque ou un hôtel. Le client peut donc consulter le menu et commander quand il le désire. La cuisine ou le bar en seront informés en temps réel grâce à l’interface mise à la disposition des professionnels par la société. Ils y trouvent potentiellement un gain de productivité.

Application, pour iPhone uniquement lancée en béta privée en décembre dernier, Storific a été mise depuis à disposition de 35 partenaires dans le monde ( USA, UK, Belgique, Canada, Italie, Grèce et Japon). D’ici au 31 mars, 100 invitations premium destinées aux commerçants seront distribuées pour « fêter la levée ». Pour en obtenir une, c’est ici.

Sélectionnée pour le concours de startups de LeWeb 09, Storific a été récemment classée par The Next Web parmi les 10 startups européennes à surveiller en 2011. Elle prévoit d’arriver prochainement sur les mobiles Android et les Windows Phone.

Entretien exclusif avec Michael Cohen, Fondateur et CEO de Storific, ex business developer Europe de Netvibes.

 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Je suis très surpris de l’avènement de Storific ! Ayant l’expérience des hôtels, il était grand temps de modifier les process de gestion des flux commande.

Bouton retour en haut de la page
Exclusif. Storific finalise une levée de 150 k€ auprès de Kima Ventures
Mobilité: Renault, Atos, Dassault, STMicroelectronics et Thales unissent leurs recherches
VTC: Didi Chuxing lève 1,5 milliard de dollars en dette avant son IPO
[Silicon Carne] Faut-il lever pour réussir ?
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise