ActualitéMarketing & CommunicationStartup

FaberNovel décrypte les 5 raisons qui font que Facebook est la start-up parfaite

Malgré le fiasco qui a entouré la récente IPO de Facebook, le réseau social reste l’un des plus grands succès du web. L’agence FaberNovel s’est penchée sur cette ascension et a tenté de décrypter cette success story au travers d’une analyse longue d’une centaine de pages, baptisée « Facebook, the perfect Startup ». En effet, selon l’agence, la réussite de Facebook réside dans sa capacité à gérer les défis classiques auxquels se retrouve confrontée n’importe quelle start-up.


Après un rappel des derniers chiffres du réseau social, l’étude s’attarde donc sur 5 étapes majeures :

  • La technologie et l’expérience utilisateur
  • Le business modèle
  • L’écosystème
  • Sa vision disruptive
  • Et la projection à long terme
    Les chiffres clefs

  • Facebook c’est 901M d’utilisateurs
  • 3,2 milliards de likes et commentaires par jour
  • 300M de photos postées chaque jour
  • 8h18 heures passées en moyenne par mois
  • Un total de 27 acquisitions pour un montant de 1,3 milliard $
  • Un milliard de pages vues par mois
  • 3,7 milliards $ de revenus par an
  • 3500 employés

Créée en 2003, l’agence FaberNovel est aujourd’hui implantée à Paris, San Francisco, New York et Moscou. Elle réunit une équipe de 60 passionnés de l’innovation et réalise un chiffre d’affaires de 5 millions d’euros.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
FaberNovel décrypte les 5 raisons qui font que Facebook est la start-up parfaite
Amazon s’ancre un peu plus en Inde avec un fonds de 250 millions de dollars pour les startups
tiktok
Face aux pressions de Pékin, les géants de la Tech s’engagent à respecter la concurrence
Imagerie médicale: le Français Imageens lève 1,2 million d’euros auprès d’Anaxago
Alors que le Royaume-Uni se déconfine, Deliveroo anticipe une décélération de sa croissance
Facebook: l’UE enquête sur la fuite des données de plus de 530 millions d’utilisateurs
Instagram
Like ou pas like? Instagram cherche à faire baisser la pression sociale