BusinessDecode BusinessFW500HR TechTV

[FW 500] Face à LinkedIn, la stratégie de Figaro Classifieds pour donner un nouvel élan à Viadeo

Figaro Classifieds, la filiale spécialisée sur les annonces emploi et immobilier du groupe Figaro, a repris Viadeo il y a maintenant 18 mois. L’occasion de revenir sur les attentes et la stratégie mise en place par le repreneur pour relancer le réseau social professionnel.

Les avis sur les entreprises, un nouveau pivot

À l’époque du rachat de Viadeo, Figaro Classifieds expliquait vouloir redonner aux Français « le réflexe Viadeo ». Pour cela, le groupe a notamment repéré un nouveau levier : les avis publiés par les utilisateurs du réseau sur les entreprises. « La richesse de Viadeo, au-delà de ses 6 millions de membres français, ce sont les 6 millions d’avis sur les employeurs collectés depuis trois ans », explique Thibaut Gemignani, directeur général de Figaro Classifieds. Un outil qui permet également à Viadeo de se différencier de LinkedIn qui n’a pas développé ce type de fonctionnalité.

« C’est vraiment un pivot pour nous très important qui est de nature à développer à nouveau l’usage autour de ce réseau professionnel français », explique Thibaut Gemignani. Selon ce dernier, cela correspond aussi bien aux attentes des candidats habitués à consulter des avis dans leur vie quotidienne, qu’aux recruteurs dans un contexte de guerre des talents, comme outil de différenciation.

Créer des synergies avec les autres marques du groupe

Ces avis entrent donc dans une autre des stratégies de Figaro Classifieds : créer des synergies entre Viadeo et ses autres marques dédiées à l’emploi et à la formation : Cadremploi, Keljob ou encore Le Figaro Étudiant. Les avis sur les entreprises de Viadeo sont ainsi en train d’être publiés sur ces différents jobbards. En juillet, cela sera aussi le cas au sein des pages entreprises sur lefigaro.fr.

Faire de Viadeo un réseau social de proximité

« L’idée n’était pas de reprendre Viadeo pour en faire une pâle copie de LinkedIn. C’est dans les différences que l’on peut se construire », tient à rappeler Thibaut Gemignani. L’idée est donc que le réseau social soit ancré dans les territoires. D’ailleurs, parmi les 300 000 nouveaux membres enregistrés depuis la reprise, 70 % sont en région explique Thibaut Gemignani. « Nous avons une place à jouer sur ce marché, probablement avec un côté plus français avec aussi une très bonne connaissance du tissu local, des attentes locales ». Pour cela, le réseau a notamment lancé l’émission French Talents avec laquelle il se déplace dans différentes villes du territoire afin notamment d’interroger des acteurs du tissu économique local.

Retrouvez l’interview complète de Thibaut Gemignani, directeur général de Figaro Classifieds : 

FW 500: le classement des 500 entreprises de la tech française

Pour la troisième année consécutive, FrenchWeb établit un panorama des entreprises de la Tech française, qu’elles soient startup, PME, Grands Groupes: le FW500.

Le FW500 s’intéresse aux entreprises françaises, leurs potentiels, leurs performances (taux de croissance annuel du chiffre d’affaires sur les trois derniers exercices, effectifs…), et ce afin d’établir un classement des sociétés par rapport à leur dynamique de développement.
➔ En savoir plus sur le FW 500

 

En partenariat avec:

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Si je comprend bien, l’intéret de Viadeo c’est les avis. Et à part ca ?
    D’ailleurs, ces avis, ils viennent d’ou ? Ils sont modérés, a priori, postériori ? Par qui ? Les entreprises elles mêmes ?
    Est ce qu’on va voir les moteurs de dépot d’avis venir incrémenter des faux avis sur viadeo ?
    Encore sceptique…

Bouton retour en haut de la page
[FW 500] Face à LinkedIn, la stratégie de Figaro Classifieds pour donner un nouvel élan à Viadeo
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba
Uber: les chauffeurs divisés sur le référendum qui déterminera leur statut