A la uneActualitéEuropeMedia

Facebook active son label anti-fake news en France

Après la phase d'expérimentations annoncée il y a moins d'un mois, Facebook va implanter son nouvel outil de fact-checking en France, en partenariat avec huit groupe médias partenaires. L’AFPBFM TVFrance TélévisionsFrance Médias MondeLibérationL’ExpressLe Monde et 20 Minutes ont décidé de collaborer avec le réseau social américain, confirme le groupe américain. 

Concrètement, l'outil, qui repose essentiellement sur la participation de ses 26 millions d'utilisateurs en France, propose trois actions. Pour eux, il est désormais possible de «signaler  les fausses informations en cliquant sur le coin droit d’une publication». Les médias partenaires ont ensuite accès à ces signalements. Enfin, si deux médias confirment la fausse information sur le site, «elle sera identifiée comme étant contestée» à l'aide «d'un pictogramme», précise Facebook. Et «un avertissement 'contesté par des tiers' s’affichera». Dès lors, Facebook va réduire la visibilité de cette publication sur les fils d'actualité.

Facebook précise également que les «fake news» ne pourront pas donner lieu à une exploitation publicitaire sur le réseau social.

facebook

L'efficacité d'un tel outil reste toutefois à prouver. Une étude réalisée par les professeurs américains Hunt Allcott et Matthew Gentzkow révèle que l'impact des fausses informations n’a pas été déterminant lors de l’élection présidentielle américaine. En effet, seulement 15% des sondés ont affirmé se souvenir d’un titre de «fake news» et à peine 8% signalent y avoir cru. 

La plateforme sociale applique aussi dans l'Hexagone la même stratégie utilisée aux Etats-Unis, où il a signé avec cinq médias partenaires (ABC NewsAPFactCheck.orgPolitiFact et Snopes). Avant la France, l'Allemagne est le deuxième pays à avoir mis en place le dispositif. Outre son propre dispositif, Facebook soutient aussi CrossCheck, outil de vérification collaboratif concçu par Google pour limiter la diffusion d’informations mensongères. 

Lire aussi: Facebook vient au secours des médias français pour lutter contre les «fake news»

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Facebook active son label anti-fake news en France
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link