ActualitéData RoomMarketing & CommunicationTech

Facebook Home passe seulement le cap des 500 000 téléchargements

Dévoilée le 4 avril 2013, l’interface alternative développée par Facebook peine à séduire les utilisateurs.

Depuis son lancement officiel le 16 avril dernier, Facebook Home n’a enregistré que 500 000 téléchargements sur Google Play. Un score relativement faible compte tenu des 700 millions d’utilisateurs mobiles que revendique le réseau social.

Le démarrage de l’interface alternative développée par Facebook semble également difficile comparé, par exemple, au lancement d’Instagram sur Android. L’application avait alors enregistré 1 million de téléchargements en l’espace de 24 heures et 5 millions de téléchargements en six jours.

Le faible score de Facebook Home pourrait, en partie, s’expliquer par le nombre restreint de smartphones qui supportent, pour le moment, cette nouvelle surcouche applicative. En effet, pour l’heure, seuls les Samsung Galaxy S III, Galaxy Note II, HTC One X et le HTC One X + sont compatibles avec ce « launcher » alternatif.

Toutefois, au-delà des chiffres, la qualité de l’application semble également faire défaut. En effet, sur Google Play, Facebook Home n’obtient qu’une note de 2,2 sur 5 et les critiques se multiplient. On retrouve, par exemple, dans les commentaires : « Sans aucune utilité », « Quelle misère » ou encore « Une grosse déception » et « Simplement sans intérêt ».

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Facebook Home passe seulement le cap des 500 000 téléchargements
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?
FoodTech: comment la restauration d’entreprise innove face à la crise