ActualitéBusinessTech

Facebook rachète tbh, l’app anonyme et positive pour les ados

Facebook a annoncé aujourd’hui le rachat de tbh (comme To Be Honest), une application de sondage à destination des ados.

La spécificité de tbh réside dans sa façon positive et bienveillante de formuler les choses : l’application pose des questions à choix multiple, dont les réponses proviennent du carnet d’adresse de l’utilisateur : « Qui a le plus beau sourire ? » « Qui est le plus intègre ? » « Qui pourrait devenir poète ? » « Qui est le meilleur ami pour faire la fête ? »

5 millions de téléchargements en trois mois

tbh a été lancée en août 2017 par Midnight Labs, une startup californienne créée en 2010. Midnight Labs avait édité divers produits (finances personnelles, tests de personnalité, application de chat…), sans grand succès et était sur le point d’épuiser sa trésorerie. En trois mois seulement, l’app tbh comptabilise déjà 5 millions de téléchargements et 2,5 millions d’utilisateurs actifs quotidiens. Elle a enregistré plus d’un milliard de réponses à ses sondages, majoritairement auprès des adolescents. Elle marque une rupture dans le marché des apps anonymes à destination des jeunes : jusqu’à présent, ces dernières (Secret, Whisper…) ont suscité de nombreuses polémiques, pour leur faculté à favoriser les ragots et faciliter le harcèlement.

Le montant de l’opération n’a pas été précisé, mais le site spécialisé TechCrunch évalue la transaction, d’après ses sources, à moins de 100 millions de dollars. Le communiqué officiel indique également que tbh continuera à opérer de façon autonome, même si ses quatre cofondateurs vont rejoindre le campus de Facebook, pour bénéficier des moyens et des compétences du réseau social, notamment en termes de modération. En effet, tbh lance cette semaine une fonctionnalité de messagerie, qui apportera de nouveaux challenges pour garder intact le bon esprit de l’application.

Bouton retour en haut de la page
Facebook rachète tbh, l’app anonyme et positive pour les ados
[SEED] FinTech: la startup française Aria lève 4 millions d’euros auprès d’Otium Capital
Marketing digital: focus sur des techniques de génération d’audience appliquées au BtoB
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?