ActualitéMarketing & Communication

[Sécurité] Pourquoi Facebook veut votre numéro de téléphone

D’après les informations de plusieurs sites américains, Facebook est actuellement entrain de déployer des messages d’avertissements en haut de la timeline de ses utilisateurs. Le message en question indique « Gardez le contrôle de votre compte en suivant ces conseils de sécurité simples ».

En suivant ce lien, les membres se retrouvent sur une page de sécurité mise en place par le réseau. Cet espace prodigue différents conseils aux utilisateurs en leur apprenant par exemple à repérer des escroquerie, à choisir un mot de passe unique, et enfin, plus étonnant, leur demandeFacebook-asking-me-to-confirm-my-identity-by-providing-my-phone-number? » target= »_blank »> leur numéro de téléphone portable.

Cette dernière requête aurait été mise en place afin d’agir plus rapidement en cas de comptes piratés. Une précaution prise par Facebook à la suite des récents fiascos liés aux piratages de comptes sur LinkedIn et eHarmony.

En demandant le numéro de téléphone de ses membres, Facebook espère agir plus rapidemement en émettant un nouveau mot de passe via un sms, envoyé directement à la personne concernée par une usurpation. Grâce à cette technique, Faceboook veut éviter de perdre du temps en envoyant un mail à chacun des membres dont le compte a été piraté. Un mail souvent ignoré par les utilisateurs et qui demande, en outre, plusieurs échanges entre les deux parties.

L’information aurait déjà été envoyée à près d’un million de personnes et l’intégralité des 900M de membres du réseau devrait la recevoir dans les jours à venir.

Certains pourraient voir dans cette démarche, une manière pour Facebook de récupérer davantage de numéros de téléphone. Quoiqu’il en soit, rappelons que cette pratique de collecte de numéros a déjà été mise en place par Google et Microsoft

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
[Sécurité] Pourquoi Facebook veut votre numéro de téléphone
Buy now, pay later: soutenue par Amazon, la startup indienne Capital Float lève 50 millions de dollars
Le jour où j’ai appris la date de la mort de ma startup
Bonsoirs: comment Nicolas Morschl a lancé sa DNVB de linge de maison
esport
Sept studios indépendants de jeu vidéo lèvent 100 millions d’euros pour fonder un nouvel éditeur
Swan
Banking-as-a-Service: la FinTech Swan lève 16 millions d’euros auprès d’Accel
10 ans après son arrivée en France, Outbrain veut devenir l’alternative des GAFA auprès des éditeurs et des annonceurs