/ InsidersActualitéStartupTech

FDDAY sans Manuel Valls + 23 millions pour Kyriba + Klassroom = INSIDERS

  • La FinTech Kyriba lève 23 millions de dollars pour financer sa croissance.
  • Klassroom, l'application qui digitalise le carnet de liaison, lève 300 000 euros.
  • Le chiffre du jour : 80% des millenials se connectent à des sites d'information grâce au mobile, mais…
  • L'image du jour : Malgré leur croissance, les start-up françaises peinent à trouver leur modèle de rentabilité
  • Les budgets du jour : La Chose, Landor…
  • Les nominations du jour : altima° Lyon, WeShareBonds…
  • Atelier en ligne : L’importance d’acquérir la confiance des internautes pour augmenter les conversions.
    Le 18 octobre à 11h, avec Trustpilot​.

 


[tabs]

[tab title= « Le confidentiel »]

La droite s'est pressée au FDDAY. Alain Juppé, François Fillon, et en imprévu Jean-François Copé, sont venus à la rencontre des entrepreneurs et des investisseurs français réunis par l'association France Digitale pour son évenement annuel «le France Digitale Day».

A gauche, Jean-Marc Ayrault a lancé le FDDay au quai d'Orsay et Axelle Lemaire, dont l'intervention a été saluée par les 2 000 participants (selon les organisateurs), ont répondu présents. Comme nous l'annoncions hier, Manuel Valls, qui devait intervenir comme «invité surprise» a décliné au dernier moment l'invitation des organisateurs.

crédit une: Eric Ly ‏@DeadEye0112

[/tab]

[/tabs]

 

La FinTech Kyriba lève 23 millions de dollars pour financer sa croissance

Jean-Luc RobertLa FinTech Kyriba, spécialisée dans la gestion de trésorerie, vient de boucler un tour de table de 23 millions de dollars auprès de Bpifrance, HSBC et Daher Capital. Fondée en 2000 à Saint-Cloud, la société française est aujourd’hui implantée aux États-Unis, en Angleterre, au Japon et au Moyen-Orient. A ce jour, Kyriba revendique 1 300 clients à travers le monde. 

Avec ce nouvel investissement, l’entreprise prévoit de financer sa croissance et de préparer le lancement commercial de ses nouveaux produits pour la détection de fraudes et la supply chain finance. «Le marché mondial évolue aujourd’hui très rapidement, devenant plus risqué pour nos clients, accentuant ainsi le besoin d’utiliser nos solutions logicielles», explique Jean-Luc Robert, PDG de Kyriba.

 

Klassroom, l'application qui digitalise le carnet de liaison, lève 300 000 euros

frank-david-cohenKlassroom, l'application mobile qui réinvente la relation parents-professeurs, annonce avoir levé 300 000 euros auprès d'Allianz et d'Idinvest, grâce à la plateforme SmartAngels. L'application permet aux parents de partager le quotidien de leurs enfants lorsqu'ils sont à l'école, mais aussi d'être alertés instantanément en cas de problème ou bien de prévenir d'une absence.

Le principe est simple : le professeur télécharge l'application (ou se connecte via le site de l'entreprise) et crée une classe virtuelle. Il partage ensuite l'identifiant de cette classe aux parents de ses élèves, qui peuvent s'y connecter et y ajouter le nom de leur enfant. Totalement sécurisée et non-intrusive, l'application permet aux parents et aux enseignants de communiquer entre eux, mais sans partager leurs coordonnées de contact. Près de 40 établissements scolaires en France et aux États-Unis ont déjà adopté l'application Klassroom, ainsi qu'une dizaine de classes accueillant des enfants autistes. La start-up, soutenue par Axelle Lemaire, devrait «bientôt annoncer de nouveaux développements significatifs au niveau national». 

«On pense l'école irréformable, mais quand on voit l'engouement pour Klassroom chez les professeurs et l'adhésion des parents, on ne peut que se réjouir de cette nouvelle proximité offerte par le digital», déclare Frank-David Cohen, co-fondateur de Klassroom. 

 

Le chiffre du jour : 80% des millenials se connectent à des sites d'information grâce au mobile, mais… 

Au Royaume-Uni, les millenials comptent pour 36% des audiences des sites d'information, et passent en moyenne 69 heures par mois sur ce type de médias, tous supports confondus (ordinateurs, mobiles, tablettes), selon des données comScore. Ils sont ainsi responsables de 25% du temps passé sur des sites d'informations à partir d'un ordinateur, et pour la moitié du temps passé sur ce type de sites à partir d'un mobile (sur le mois d'août 2016). Dernier constat, s'ils se connectent majoritairement via leur mobile (à 80%), les sources d'information qu'ils privilégient sont des médias plutôt traditionnels : le Daily Mail, le Guardian ou bien le Telegraph

 

comscore-millenials

 

L'image du jour: Malgré leur croissance, les start-up françaises peinent à trouver leur modèle de rentabilité

Avec un chiffre d'affaires cumulé en hausse de 39% sur une année et des recrutements en hausse de 27%, les start-up françaises se portent bien, si l'on en croit les résultats du Baromètre France Digital-Ey présenté le 29 septembre à l'occasion du France Digital Day. 

Pourtant si l'on rentre dans le détail de l'analyse, 69% des start-up étudiées ont un EBIT négatif, et seules 3% d'entre elles ont versé des dividendes à leurs actionnaires depuis leur création. Notons que l'étude porte sur des entreprises qui ont en moyenne 6 ans. 

barometre-france-digital-day

 

**Méthodologie: enquête menée auprès de 224 start-up françaises. Les start-up du baromètre ont en moyenne 6 ans. 

 

Les budgets du jour : La Chose, Landor…

 

Piper-Heidsieck choisit La chose pour sa nouvelle signature de marque en France et à l'international

piper-heidsieck-with-la-chose-groupLa Maison de Champagne Piper-Heidsieck a choisi l'agence de communication La Chose pour définir sa nouvelle plateforme et sa signature de marque, ainsi que pour développer sa communication media en France et à l'international. L'agence sera également en charge de la refonte de l'écosystème digital de la marque, et de sa présence sur les réseaux sociaux. 

L'agence, qui accompagne différentes marques dans le secteur des boissons et du luxe, telles que Kronenbourg, Tourtel Twist ou encore Labeyrie, a récemment convaincu Fortuneo de lui faire confiance avec sa prochaine campagne de communication. 

 

Landor présente Navblue, la nouvelle marque d'Airbus

PrintAirbus l'annonçait à l'occasion du Salon international de l'Aéronautique de Farnborough le 12 juillet dernier, c'est l'agence Landor qui est en charge de la définition de sa nouvelle identité de marque. C'est chose faite avec la création de la marque Navblue, présentée le 29 septembre, à peine plus de deux mois après l'attribution du budget.

La nouvelle marque, qui «remet l'émotion du vol au coeur de la précision de la technique», selon l'agence, sera déclinée sur l'ensemble des supports de communication de l'entreprise. On notera que le site Internet de la marque se présente de manière originale : le «scroll up» s'y est en effet substitué au «scroll down» habituellement utilisé. 

 

Les nominations du jour : altima° Lyon, WeShareBonds…

 

Anne-Laure Jozon devient directrice adjointe de l’agence altima° Lyon

Anne-Laure JozonAprès plus de cinq ans au sein de Smile Digital, Anne-Laure Jozon rejoint l’agence digitale altima° Lyon. Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, elle sera chargée de développer le pôle dédié à l’expérience utilisateur. En parallèle, elle participera aussi au développement commercial de l’agence, en étroite collaboration avec Jean-Pierre Cauchy, directeur général d’altima° Lyon. Auparavant, elle a travaillé pour Air Liquide et Info Presse au Canada.

 

Alain Cuenot rejoint WeShareBonds en tant que responsable des ventes des produits financiers

WeShareBondsLa plateforme de financement participatif WeShareBonds a décidé de s’attacher les services d’Alain Cuenot. Précédemment chez J.P. Morgan, La Compagnie Financière Edmond de Rothschild ou encore La Française Global Asset Management, il est nommé responsable des ventes des produits financiers de la plateforme de crowdfunding. A son nouveau poste, il devra accompagner le développement et la commercialisation d’une nouvelle gamme de fonds obligataires investissant dans les crédits de PME.

 

[tabs][tab title= »L’événement »]

Microsoft experiences’16
Rendez vous pour cet évènement exceptionnel les 4 et 5 octobre 2016 au Palais des congrès de Paris​

Vous connaissiez les tech.days ? Cet évènement annuel, pour sa 10ème édition, se transforme et devient Microsoft experiences. Découvrez, durant ces 2 jours dédiés à la transformation digitale en entreprise, les témoignages de vos pairs, d’experts métiers et techniques et de leaders de l’écosystème du numérique.


Pour en savoir plus. ​[/tab][/tabs]

[tabs][tab title= »L’atelier en ligne »]

[Atelier en ligne] E-Commerce : L’importance d’acquérir la confiance des internautes pour augmenter les conversions
Le 18 octobre à 11h avec Trustpilot​

Participez à notre atelier en ligne où Brahim Ben Helal, Head of Strategic Development chez Trustpilot, et Etienne Fénétrier, Team Leader chez VE Interactive, vous expliqueront en quoi le fait de construire la confiance en ligne peut améliorer vos conversions.


Inscrivez-vous! [/tab][/tabs]

[tabs][tab title= »L’emploi à la Une »]

L'Inpi recherche son Chef de projet web (H/F)

Rattaché(e) à la Directrice, responsable du département de la Communication Institutionnelle, le chef de projet web est en charge de la mise en œuvre des évolutions du site inpi.fr et de l’intranet.

Missions : 

  • Il organise et pilote la gouvernance de ses projets, conformément aux besoins métiers et à la stratégie de marque de l’INPI : comités de pilotage, recueil et analyse des besoins, briefs des équipes, cadrage et conception (spécifications fonctionnelles, cahiers des charges), recettage, etc. Il prépare et suit les planning/délais, les budgets/coûts, la qualité, et met à jour les outils de suivi de projets. Il transmet également un reporting régulier et précis à son manager.
  • Grâce à ses connaissances techniques, commerciales, marketing et éditoriales, il est l’interface privilégiée des différents acteurs du projet et coordonne en mode transversal les tâches des équipes, collabore activement avec les AMO, l’agence web et autres prestataires concernés, ainsi que les experts métiers internes.
  • Il anticipe les éventuelles évolutions futures. Il assure d’ailleurs une veille technologique et concurrentielle.


Postuler.​ [/tab][/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This